France/”Assassinat” du guinéen Mamoudou Barry : La mise en garde d’un ami intime du regretté

Du nouveau sur la mort du guinéen, qui a succombé à ses blessures samedi, jour de la finale de la CAN, après avoir été victime d’une agression violente à la veille à Canteleu en France.

Contrairement aux informations relayées par des médias sur l’identité du présumé auteur de cette agression mortelle, l’ami proche du défunt, précise que l’agresseur de Mamoudou Barry, n’est même pas de type maghrébin.

Sur les circonstances de la mort de Mamoudou Barry, Kalil Keita, un ami proche et porte-parole de la famille du défunt en France, explique : « On s’était convenu (Mamoudou Barry et moi) de suivre la finale de la CAN 2019 chez moi. Entre temps, monsieur (Mamoudou) était sorti pour chercher sa femme qui était au travail. Sur le chemin du retour, il s’est fait violement agressé par un individu avec sa femme dans sa voiture alors qu’il ne lui a rien fait ».

Selon Kalil Keita qui a réagi ce lundi , 22 juillet dans l’émission ‘’Espace Expressions’’ : « A ce niveau, il est bien que je fasse la précision, qu’il s’agit d’un individu (homme) qui n’est même pas de type magrhébin parce qu’il semblerait qu’il y a eu des informations qui circulent dans la presse comme quoi l’agresseur de monsieur Mamoudou Barry serait un algérien. Il faut faire attention. Ne créons pas n’incidents diplomatiques. Ce n’est pas un algérien. Les enquêtes suivent leurs cour normal et la police française, pour l’intimité de l’enquête, a donné des instructions de ne pas dévoiler des informations sur l’identité de l’agresseur de monsieur Barry ».

Sur le lien que pourrait avoir la mort de notre compatriote avec la finale de la coupe de la CAN, car pour certains l’agresseur de Mamoudou Barry serait un supporteur des fennecs d’Algérie, le porte-parole de la famille du défunt tient à souligner que le regretté, à aucun moment, n’a manifesté son soutien ou sa sympathie à aucune des équipes finalistes de la CAN 2019, le jour de son agression.

« Même si le monsieur en agressant notre compatriote a dit : ‘’Vous les salles noires, on va vous niquer ce soir’’ . Mais il n’a pas directement parlé de la finale, même si on n’est tenté de faire d’une déduction en disant qu’il parle de la finale de la CAN. Mais pour des besoins de précisions, nous devons éviter de faire tout amalgame en disant oui c’est clair, c’était en lien avec le match de la finale de la CAN. Donc, moi je ne peux pas me permettre aujourd’hui de dire que l’agresseur de monsieur était un supporter algérien, comme le racontent certains.

Mamoudou Barry n’a jamais arboré un maillot du Sénégal. Il n’a aucun à moment manifesté son soutient ou sa sympathie à une équipe finaliste ce soir, il n’a jamais été intéressé par un quelconque mouvement de supporteurs le jour de son agression. Que les gens arrêtent de raconter n’importe quoi », précise-t-il.

Pour la mémoire de Mamoudou Barry qui avait une vision pacifiste du monde, les guinéens ne devraient pas rentrer dans ce débat d’incidents diplomatiques entre la Guinée et l’Algérie, a fait savoir Keita.

« Il y’a des gens qui veulent profiter de cette situation pour se faire une certaine notoriété. Nous ne rentrons pas dans ce débat. Nous ne sommes pas habités par un sentiment de haine;, nous sommes habités par un sentiment de justice; nous voulons que la justice soit faite dans cette affaire. Mais les associations racistes et xénophobes si elles font de la surenchère dans cette affaire contre des communautés algériennes de France ça c’est leur affaire, cela ne nous intéresses pas », tranche le porte-parole de la famille du regretté, tué à fleur de l’âge.

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :