Foniké Menguè annonce une plainte contre Commissaire Fabou : «Pour lui montrer que la Guinée est un Etat de droit»

Visiblement, la prison n’aura pas réussi à casser le moral d’acier de Foniké Menguè, membre du Front national pour la Défense de la Constitution. Après plus de quatre mois passés à la maison centrale de Conakry, le mobilisateur du FNDC  fait des révélations sur les conditions dans lesquelles il était détenu, avant d’annoncer une plainte contre commissaire Fabou Camara, directeur central de la police judiciaire.

Joint au téléphone ce mardi 15 septembre par nos confrères de la radio Espace FM, Foniké Menguè a une nouvelle fois réitéré sa ferme opposition à un mandat de plus pour Alpha Condé, candidat du parti au pouvoir pour la présidentielle du 18 octobre 2020.

« J’ai été kidnappé par le commissaire Fabou Camara (Directeur de la police judiciaire, ndlr). Il m’a foutu d’abord dans une villa en étant cagoulé. Il y’a eu des moments où je partais dans les toilettes cagoulé. Delà, on me prend pour m’amener à la sûreté où j’ai passé trois nuits. De là-bas, on m’a amené à la Direction de la police judiciaire puis au parquet pour émettre un mandat de dépôt contre mo et enfin m’amener cette fois-ci à la maison centrale », a-t-il fait savoir.

Face à cette situation qu’il qualifie de kidnapping, Foniké Menguè n’attend pas lâcher prise et annonce une plainte contre Fabou Camara : « Je suis en train de voir avec mes avocats pour porter plainte contre la personne de M. Fabou Camara pour lui montrer que la Guinée est un pays de droit », a-t-il martelé.

Mohamed Lamine Souaré

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :