Flambée fantaisiste des prix : « Le président Alpha Condé est en train de s’attaquer aux effets… »

Le Président Alpha Condé, a dans son adresse à la nation, samedi 30 janvier 2021, annoncé qu’une action vigoureuse sera engagée contre la flambée fantaisiste des prix des denrées de première nécessité sur le marché. Cette sortie du chef de l’Etat guinéen est diversement appréciée à Conakry.  

Invité dans l’émission Œil de Lynx, Karamo Mady Camara, estime que « Le président Alpha Condé est en train de s’attaquer aux effets en ignorant les causes. Les causes c’est d’abord le défaut de création d’un cadre d’homologation des prix dans notre pays car ça n’existe pas. Il faut que nous disposions d’un cadre d’homologation des prix pour nous permettre de contrôler l’augmentation des prix sur le marché. Mais l’Etat n’intervient pas car même si nous ne sommes pas dans un régime interventionniste, aujourd’hui il est nécessaire de créer une politique de gestion qui permet à l’ensemble des acteurs économiques d’être balisés dans un cadre. Et c’est seulement comme ça que le contrôle peut se faire pour savoir qui outrepasse les dispositions qui sont prévues et qui respecte ces dispositions… »

Pour lutter contre la cherté de la vie sus-citée entretenue, dit-il, par des opérateurs véreux, le président annonce également que des missions d’inspection et de contrôle des prix seront régulièrement menées afin d’identifier les spéculateurs et leur infliger des sanctions exemplaires.

Selon le juriste et analyste politique, « La solution passe par la création de cadre de gestion qui permettra aux opérateurs économiques qui respectent les dispositions de ce cadre de bénéficier de l’accompagnement de l’Etat en termes de subvention, d’allégement fiscal, d’exonération. Mais ceux qui ne les respectent pas peuvent aussi être frappés de sanction pour que ces personnes puissent s’amender et changer de comportement. C’est comme ça que l’on peut progressivement amener à organiser le marché guinéen ».

Mohamed Barry     

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :