Fin du BEPC: Quel constat dans la région de Boké?

Le brevet d’étude du premier cycle BEPC a pris fin sur toute l’étendue du territoire guinéen ce jeudi 29 juillet 2021. Dans la région administrative de Boké, ce sont 13079 candidats dont 5500 filles qui ont été évalués. Ils étaient répartis dans 58 centres pour 176 surveillants.

Contrairement au baccalauréat qui a suscité beaucoup de bruits, cet autre examen a connu moins de cas de fraudes dans toute la région, au regard des responsables et des observateurs.

« globalement tout s’est bien passé, sauf aujourd’hui à Boffa où il y a eu 7 cas de fraudes dont trois filles. Dans les autres préfectures, il n’y a eu aucun problème », a fait savoir Alpha Oumar Kona Diallo, chargé des examens à l’inspection régional de l’éducation.

Au centre d’examen du collège sacré cœur de Boké, Diata Keïta délégué au compte de la DPE à écarté des tentatives de fraudes:

« Au debut il y a eu des gens qui sont venus avec des sujets traités ailleurs pour infiltrer dans la salle, mais qu’on a compris mon adjoint et moi avons pris nos dispositions et tout est rentré dans l’ordre », affirme-t-il.

Ramatoulaye Diallo, candidate se réjouit pour le déroulement des épreuves après sa sortie de la salle d’examen : « l’examen s’est bien déroulé, on ne nous a pas quand même laissés communiquer mais ça ira inchanlah », espère-t-elle.

Le chargé à l’examen à l’inspection régionale de l’éducation IRE de Boké se félicite globalement de la manière dont le B.E.P.C s’est déroulé dans sa région. Il invite tous les acteurs du système éducatif à faire autant pendant le déroulement de l’examen d’entrée en 7 ème année qui concerne les tous-petits, dont le démarrage est maintenant décalé pour le samedi 31 juillet.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :