Fête de l’indépendance : La jeune dame habillée en tricolore dans des ordures brise le silence

Le 02 octobre 2020, jour de la célébration du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Guinée, les images d’une jeune dame habillée en tricolore guinéen, se trouvant sur une montagne d’ordures d’une part, et d’autres part au milieu des bidons d’eau sous le robinet, ont provoqué l’ire des réseaux sociaux. Chacun y va de son commentaire.

 Pour ceux qui ont décrié, l’acte de la jeune dame est une sorte de mépris vis-à-vis de  la souveraineté nationale, et pour d’autres qui l’ont acclamée, c’est une expression du calvaire que vivent les Guinéens. La principale concernée s’est exprimée sur ce sujet brulant.  

Invité chez nos confrères de la radio Espace ce mardi 06 octobre, Mariam N’diaye a fait comprendre que c’était une manière pour elle d’exprimer le quotidien des Guinéens :

« J’ai fait ce Sit-in,  c’est une manière pour moi de célébrer mon quotidien, ce que je vis chaque jour. Ce n’était pas dans mes intentions de saboter non, loin de là. J’ai l’habitude célébrer les 02 octobre dans le studio, c’est ce que j’ai voulu faire ce 02 octobre même, mais le matin du 02 octobre j’ai été contrainte d’aller puiser de l’eau pour faire mes besoins. Ça fait 4 mois que l’eau ne coule pas dans le robinet dans mon quartier.

Le 02 octobre après avoir transporté les bidons d’eau, je me suis posée la question vais-je continuer à me mentir, aller prendre de jolies pauses dans des jolis endroits pour animer ma galerie, vais-je continuer à me mentir alors que ma réalité est toute autre ? J’ai dit non. Cette année au lieu de célébrer la fête de l’indépendance, je vais fêter mon quotidien », explique la star du 02 octobre.

 Pour elle : « Célébrer la fête de l’indépendance dans de beaux endroits est bien beau mais la réalité est là il il ne faut pas la négliger », dit-elle avant de préciser :

« Ce n’était pas dans le but de salir le drapeau national. J’ai un énorme respect pour mon pays, c’est de l’amour pour ma patrie. C’est une robe que j’ai portée qui est différente du drapeau.  Je me suis dit que dans la photo certains Guinéens qui sont dans la même situation que moi se reconnaîtront. Je ne dirai pas que tout le monde se retrouve dans la même situation que moi. Il y a certains Guinéens qui vivent peut-être  parfaitement bien, je suis contente pour eux, je veux aussi une amélioration de notre situation ».

Pour ceux qui ont taxé des étiquettes politiques à Mariam N’diaye, elle leur dit ceci :

« Je suis apolitique. Je n’ai aucune appartenance politique ?   On associe mon image à une militante du FNDC, ce n’est pas moi. Depuis que je suis née je n’ai participé à aucune marche dans ce pays. Quand il y a manifestation, je reste à la maison ».

Kalil

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :