Femmes maritimes et portuaires : Alpha Condé promet un milliard GNF aux femmes et exige la prise en charge sociales de tous les travailleurs

Placée sous la présidence du président Alpha Condé, la 3ème édition de la journée des femmes maritimes et portuaires de Guinée a été célébrée ce samedi 9 mars 2019, au port Autonome de Conakry.

Avec pour thème : « Autonomisation de la femme dans le secteur maritime et portuaire », plusieurs hauts cadres de l’administration et membres du gouvernementétaient présents à cette célébration marquée par une grande mobilisation des  femmes maritimes et portuaires de Guinée.  

Indiquant l’objectif de son organisation initiatrice de l’événement, la coordinatrice générale du réseau des femmes professionnelles maritimes et portuaires de Guinée, déclare : « ce réseau constituera sans doute un tremplin pour donner aux femmes du secteur maritime et portuaire, la possibilité d’affirmer leurs aptitudes et leurs talents à l’approche du lancement des grands projets d’extension et de modernisation de notre outil portuaire, tel que souhaité par le président de la République. Notre objectif est de fédérer toutes les actions des femmes évoluant dans le secteur maritime et portuaire », a indiqué Hadja Aissata Aribot, directrice générale du port autonome.

Pour sa part, le ministre des transports, lui, a venté les performances enregistrées dans le secteur portuaire, tout en précisant qu’avec Albayrack, des milliers de dollars seront bientôt investis.

 « Je dois rappeler que le port autonome, au sein duquel nous nous trouvons, fait actuellement l’objet d’une concession qui va lui permettre d’être un véritable hub sous-régional. Déjà, ce port a connu une augmentation significative de ses activités, ses dix dernières années. A peine six millions de tonnes en 2010, le port est passé aujourd’hui à près de onze millions de tonnes. Soit une hausse de 70%… On aura, bientôt, des investissements de l’ordre de 500 mille dollars(…) avec la société Albayrack, et qui seront réalisés à court et à moyen termes », assure Aboubacar Sylla.

Dans son allocution pour la circonstance, le chef de l’Etat promet un milliard aux femmes du port à travers l’alimentation de deux MUFFA, l’un pour des mareyeuses et la seconde à celle de la pêche artisanale.

Plus loin, le président Alpha Condé, ordonne au ministre des transports de lui transmettre dans un bref délai, la liste de tous les travailleurs du port, afin que ceux-ci, soient assurés par leur sociétés respectives à la caisse nationale de sécurité sociale.

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :