Éventuelle hausse du prix du carburant à la pompe : «Il faut qu’ils arrêtent d’intoxiquer la population »

Depuis quelques jours, les citoyens vivent avec la psychose d’une éventuelle hausse des prix des produits pétroliers en Guinée.

Mohamed Sita Cissé déplore cette attitude qui concourt aux pénuries du carburant alors que le gouvernement n’a procédé à aucune augmentation.

« Le baril est vendu aujourd’hui à 69 dollars US. Deux mois avant aujourd’hui, le même baril était vendu à 62 dollars US. Ça veut qu’il y a plus de 80% d’augmentation. Comme la Guinée n’est pas un pays producteur de pétrole car nous importons nos produits pétroliers. Le pays est obligé de se conformer aux réalités du marché. Mais pour le moment le gouvernement a procédé à une augmentation. C’est pourquoi j’invite l’Etat à prendre des dispositions contre cette pénurie de carburant provoquée par des personnes de mauvaise foi », a-t-il expliqué chez nos confrères de Star21Tv.

Poursuivant, ce membre du RPG Arc-en-ciel rappelle la nécessité de procéder à une augmentation du prix du carburant à la pompe. Selon Mohamed Sita Cissé, les réalités ont changé.

« Il faut que l’on se départisse de nos considérations politiques de certains leaders politiques. Il faut qu’ils arrêtent d’intoxiquer la population. Cette augmentation du prix du carburant ce n’est pas seulement qu’en Guinée. Partout dans le monde le prix du carburant a connu une hausse. Quand vous prenez l’exemple dans la sous-région, dans tous les limitrophes de la Guinée le prix du carburant a augmenté. D’ailleurs dans ces pays-là le carburant coûte cher qu’en Guinée ».

A signalé qu’en plus de l’impact de social et économique de la crise sanitaire liée au Covid-19, les guinéens s’apprêtent à un autre calvaire avec une éventuelle augmentation du prix du carburant à la pompe.

Mohamed Barry

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :