Etats-Unis: Un cyclone se profile à l’horizon pour déstabiliser l’UFDG

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un cyclone se profile aux Etats-Unis pour déstabiliser l’Union des Forces Démocratiques de Guinée(UFDG). Si les faits révélés s’avèrent, la dislocation des militants de l’UFDG (en majorité fils de la moyenne Guinée) est imminente.

Selon les informations, depuis quelques mois, plusieurs ressortissants de Mamou vivant aux Etats-Unis organisent des rencontres permanentes chez le fils du premier secrétaire général de l’Organisation de l’Unité Africaine(OUA), en l’occurrence Telly Diallo. Cette rencontre viserait à préparer Alpha Oumar Telly Diallo, fils ainé de Diallo Telly pour les élections présidentielles de 2020. C’est une question très préoccupante de ce côté, selon ces sources. Pour ce faire, une délégation venue des Etats-Unis, serait bientôt à Mamou, précisément Porédaka centre décisionnaire de cette région , pour sensibiliser les populations de la localité sur la nécessité du soutien à la candidature du fils du combattant de l’indépendance.

Sachant un peu les plaisanteries vulgaires et souvent injurieuses qui embarrassent les fils originaires de Mamou et ceux de Labé (même si on l’ignore), Si les objectifs de ces réunions subreptices tenues aux Etats-Unis se concrétisent, cela pourrait probablement fragiliser le rang des militants de l’UFDG. Car, L’UFDG rassemble actuellement sans doute la majorité des fils de la moyenne Guinée, à la tête Elhadj Cellou Dallein Diallo originaire de Labé. Mais le hic est que si le fils de Diallo Telli, étant originaire de Mamou s’affiche pour la politique, les fils originaires de cette ville vont éventuellement s’aligner derrière lui. Ce qui va constituer la bifurcation du parti de Cellou Dallein Diallo. Comme cela a été le cas du RPG au premier tour des élections présidentielles de 2010.

Personne n’ignore qu’au-delà de l’identité ethnique qui divise les guinéens en général, il y’a également une guéguerre d’origine et de notoriété qui les opposent en particulier autour de la politique.

Mouctar Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :