Espagne : 70% des guinéens ne sont pas enrôlés

Depuis l’avènement des passeports biométriques, plusieurs guinéens vivant en Espagne sont confrontés aux difficultés dans l’établissement des actes juridiques. Selon les statistiques données par la Coordination des Associations Guinéennes de l’Espagne (COAGUINES), sur les 13 000 guinéens vivants dans ce pays, 70% n’ont pas été enrôlés.

Mamady Chérif, président de la CAOGUINES l’a fait savoir au cours d’un point de presse qu’il a animé à Conakry, ce samedi 03 Août. « Après avoir écouté les rapports des différentes entités, force est de constater que le désarroi de nos frères reste entier. Car, la période accordée aux guinéens pour leur enrôlement au mois de septembre 2016 était insuffisante par rapport au nombre de nos compatriotes résidant sur le territoire espagnol. Cette opération qui était perçue comme opportunité pour nous pour nous procurer du passeport, s’est transformée en une illusion perdue », a fait comprendre, Mamady Chérif.

Ce manque de document biométrique pousse certains guinéens résidant en Espagne à revenir dans leur pays d’origine. Un fait que déplore le président de la Coordination des Associations Guinéennes de l’Espagne: « Nous trouvons cette situation très difficile, voire inapplicable pour des raisons diverses. Dans notre cas précis, plus de 80% de cette couche est composée de personnes vulnérables (mineurs non accompagnés), ou personnes ressources. Les organisations caritatives comme la Croix Rouge ou Caritas sont prêts à les aider à obtenir le passeport, mais décline toute responsabilité par rapport à leur mobilité hors du territoire espagnol. Le prix unitaire d’un passeport est 140 Euros en Espagne. S’il faut ajouter cette somme sur les frais de déplacement en Guinée, c’est insoutenable ».

Après plusieurs démarches sans suite favorable auprès des autorités guinéennes, la Coordination des Associations Guinéennes de l’Espagne(COAGUINES), à travers son président, a décidé d’organiser cette rencontre avec les hommes de médias pour attirer à nouveau l’attention des autorités afin d’éviter tout acte d’incivilité qui pourrait ternir l’image de la Guinée à l’extérieur.

Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :