En réponse au communiqué du ministère de la Justice garde de seaux

Le chargé de communication du ministère de la Justice a publié, le mercredi 12 mai 2021, un communiqué qui s’apparente à une réplique à la sortie des avocats de la défense des détenus politiques et d’autres observateurs. On peut tout simplement en déduire dans ce communiqué, une volonté du chargé de communication de redorer l’image de l’Institution judiciaire ternie en raison de l’immixtion assumée du pouvoir politique dans son fonctionnement.

Il a manqué l’occasion de s’abstenir par ce qu’aucun argument ne peut permettre, en effet, à un membre du Gouvernement, fut-il le porte-parole de ce Gouvernement, de communiquer sur un dossier judiciaire.

Monsieur le chargé de communication du ministère de la Justice doit savoir qu’être communicant ne fait pas de lui, un juriste spécialiste des questions de procédure pénale.

Le ministre de la Justice au nom duquel il communique et qui est reconnu être un bon avocat pénaliste selon certains de ses confrères, lui-même sait qu’il s’est tout simplement fourvoyé. C’est une communication totalement ratée du début à la fin.

Il faut laisser à Sidy Souleymane N’Diaye procureur du troisième mandat de communiquer sur cette affaire concernant les détenus politiques surtout qu’il aime passer à la télévision avec ses costumes à carreaux.

Ibrahima DIALLO

Responsable des Opérations du FNDC

Coordinateur de Tournons La Page en Guinée

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :