Education : Le SLECG s’oppose à la grève du Syndicat National Autonome de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Au cours d’une réunion ce mercredi, les responsables du SLECG ont manifesté leur désaccord face à la déclaration de grève du Syndicat National Autonome de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique(SENAESURS).
« De nos jours, nos bureaux au sein de l’enseignement supérieur ont commencé à fonctionner. L’interdiction avait été faite par le ministre à ces bureaux de fonctionner. Ce sont les responsables élus au niveau de ces bureaux qui avaient été démis de leurs fonctions. C’est ce qui a donné la force aujourd’hui à ceux qui parlent, mais qui ne parlent pas au nom de l’ensemble des enseignants de l’enseignement supérieur. La veste se retourne contre celui qui la porte. Le syndicat est en train d’élever le ton contre le ministre, de déclarer une grève dans les jours à venir. Pour nous, le SLECG au niveau de l’enseignement supérieur s’opposera fermement à cette grève », a rétorqué Aboubacar Soumah, le secrétaire général du SLECG.

Plus loin, le secrétaire général du SLECG et premier vice-président de l’USTG s’est violemment attaqué aux responsables de l’USTG version Mamou, contre qui il menace de porter plainte pour l’usage du logos de l’Union Syndicales des Travailleurs de Guinée : « Si toutes fois, ils ne changent pas le label USTG et continuent de parler de l’USTG, nous allons porter plainte au niveau du BIT, de l’OIT, de CSI et toutes les institutions qui sont capables d’apporter leur contribution pour le rétablissement des droits. Nous avons les logos, notre compte est débloqué. Qu’est-ce qui reste ? Qu’est-ce qui fait que ces dissidents continuent de se faire appeler USTG et à être entretenus par le gouvernement. Pourtant, c’est ce gouvernement qui a dit d’organiser des élections sociales pour essayer de voir la force de représentativité de chaque centrale. Ce qui a fait qu’aujourd’hui que le gouvernement ne négocie qu’avec les plus fortes », menace Aboubacar Soumah.

Le Syndicat National Autonome de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a annoncé une grève générale et illimitée dans toutes les institutions d’enseignement supérieur à partir de ce vendredi 19 avril.

Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :