Education : Le S/G du SLECG invite les enseignants chercheurs à boycotter toute tentative de grève au sein de l’enseignement supérieur

L’opération d’assainissement au sein du système éducatif se poursuit à l’intérieur du pays par un recensement de tous les enseignants. Ceci dans le respect du protocole d’accord du 10 janvier qui engageait Syndicats et gouvernement. Cependant cette action n’est pas saluée par le syndicat de l’enseignement supérieur qui préfère une équipe indépendante en lieu et place qu’une équipe mixte.

En conférence de presse ce mercredi 17 avril au siège de l’USTG, le secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée SLECG exige à ce que le protocole soit respecté notamment en son point 2 « qui dit : les opérations de recensement doivent être menées par une commission mixte SLECG, USTG et gouvernement pour tous les fichiers du système éducatif. Nous appelons l’attention de la haute autorité pour le respect de ce protocole, gage de la quiétude sociale, de la paix. Autrement dit, nous serons obligé de faire recours aux moyens légaux » prévient Aboubacar Soumah.

Pour le camarade Soumah, si le syndicat de l’enseignement supérieur veut créer des problèmes avec cette opération, c’est en commun accord avec le ministre de tutelle « s’il veut créer de problèmes c’est avec l’appui du ministre. Car si une décision ferme avait été donnée aux recteurs, aux responsables d’universités, je crois qu’on n’aurait pas ces difficultés » argue-t-il.

N’approuvant pas l’équipe mixte pour ce recensement, Ce syndicat brandit des menaces de grève pour avoir une équipe indépendante. Aboubacar Soumah invite tous les enseignants chercheurs à boycotter cette grève « Le SLECG au niveau de l’enseignement supérieur s’opposera fermement à cette grève et nous appelons tous nos bureaux au niveau des institutions d’enseignement supérieur à se remobiliser et à inviter tous les enseignants chercheurs à ne pas respecter ce mot d’ordre de grève » conclu-t-il.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :