Domani Doré : « Est-ce que les avancées que revêt cette constitution se résument à un seul article? »

Parlant d’une falsification de la nouvelle constitution, Domani Doré, ex ministre des sports et nouvelle députée fait comprendre qu’il y’a d’autres questions essentielles qui devraient intéresser les uns et les autres. Elle considèrent ceux qui mettent la nouvelle constitution en cause comme des gens qui n’ont pas pris part au référendum.

« Nous avons à faire avec des gens qui pour la plus part de ceux qui sont en train de s’agiter aujourd’hui ont refusé hier de participer ce que nous estimons être bon pour le peuple de Guinée. Le plus important est qu’on est arrivé à un stade où constitutionnellement la promulgation a été faite au nombre des articles que nous sommes en train de déchiffrer aujourd’hui. Est-ce que les articles se résument à un seul article lié à une candidature indépendante ou pas ? Est-ce que les avancées que revêt cette constitution se résument à seul article ? Je dis non. Où vous mettiez cette avancée significative qui consiste à condamner dans toute sa rigueur et de manière constitutionnelle la violence faite au femme. Où vous mettiez la peine de mort ? Où vous mettiez ce caractère intéressant qui permet désormais le fonds pour les générations futures pour que chaque guinéen à la base qui n’a pas bénéficié d’un papa ministre ou d’une maman ministre pourrait la possibilité que l’État lui garantisse pour l’achat de sa bourse pour les études supérieures. Où vous mettiez la répartition équitable des ressources minières ? Ce sont des questions qui préoccupent le peuple de Guinée. Mais lorsque des gens se lèvent pour s’accrocher à des questions de candidature présidentielle, c’est ça le mal de ce pays », a martelé la présidente de la Guinée Audacieuse.

Mouctar Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :