Diabaty Doré: « La CEDEAO et l’Union Africaine font la honte de l’Afrique »

Abordant le rôle que joue les institutions Africaines dans la promotion de la démocratie en Afrique, Diabaty Doré, président de RPR a déploré la démarche de la CEDEAO et de l’union Africaine.

« Les institutions dont vous faites allusion aujourd’hui, la CEDEAO, l’Union africaine (…) c’est pas des institutions qui sont là pour défendre le peuple, mais c’est des institutions qui sont là pour défendre des syndicalistes, des chef d’État. Et vous avez vu dans les autres Pays pas même en Guinée, je donne deux exemples tout récemment, le cas du Mali et du Tchad. La CEDEAO (…). Et au Tchad, le dictateur qui est parti Deby, son fils fait un coup d’État (…), parce que la constitution n’a pas été respectée, malgré qu’ ils disent que le président de l’assemblée dit qu’il est malade, qu’il est fatigué. Mais selon la loi, selon le texte du Tchad, si le président de l’assemblée n’est pas là, il y’a un premier vice-président, pourquoi pas lui donner le pouvoir? C’est parce qu’ils étaient assoiffés du pouvoir, ils veulent continuer toujours avec la dictature (…) », a-t-il déploré avant de rajouter:

« ces institutions, la CEDEAO et l’Union Africaine font la honte de l’Afrique ».

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :