Décès d’El hadj Saïkou Yaya : Plusieurs personnalités du pays rendent un dernier hommage à l’homme

Décédé ce lundi, le président de la coordination de Hali Pular El hadj Saïkou Yaya Barry a rejoint sa dernière demeure ce mardi 17 septembre au cimetière de Hafia 1. Depuis l’annonce de son décès, des personnalités du pays, des acteurs politiques, de la société civile, les citoyens se sont massivement présentés à la maison mortuaire sise à Hafia dans la commune de Dixinn. Son courage, son amour pour la patrie ont été magnifié par d’émouvants témoignages, dont nous vous proposons de lire.

Samba Diallo maire de Dixinn ‹‹ c’est un don de Dieu. C’est Dieu qui a donné, c’est lui qui a retiré. Nous ne pouvons-nous réjouir de ce que Dieu a voulu faire. Dieu l’a donné de ce qu’il n’a pas donné à tout le monde d’avoir une longue vie. La chance d’être humain, c’est avoir une longue vie. Quand tu as une longue vie on estime que Dieu te reprendra avec tous les péchés effacés. Donc ce qu’il a eu tout musulman souhaite avoir ça. Quelqu’un qui a vécu, qui a dirigé, qui a participé à la prise des décisions jusqu’à la fin de sa vie ça, ce n’est pas donné à n’importe qui. Nous lui souhaitons bon retour chez Dieu. Que la terre lui soit légère ››.

Mamadou Dian Diallo Conseiller à la communication du premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana ‹‹ c’est une perte pour la Guinée. C’est une perte pour la communauté Haal-pular. C’était un des notables, un des compagnons de l’indépendance donc qui a participé à offrir à la Guinée son indépendance nationale. Et qui a parcouru toute la carrière administrative et politique. Il était leader d’opinion. Il était écouté et donc il participait à la construction d’une paix durable dans un pays. C’est une perte énorme pour la nation guinéenne. Nous prions que la terre lui soit légère››.

Dr Oussou Fofana Député « El hadj Saïkou Yaya Barry était un homme juste, sage, il représentait à lui-même la signification du mot sage. Il aimait la Guinée et les guinéens, il se battait pour les guinéens, pour la justice, c’était un homme qui se révoltait dès qu’il y’avait une injustice, c’était un homme qui nous rappelait l’histoire de la Guinée, il a été haut fonctionnaire. Depuis 2010, il a toujours essayé de passer un message à l’endroit de nos gouvernants. La coordination dirigée par El hadj Saïkou Yaya n’était pas une coordination seulement pour le fouta, c’était une coordination pour l’ensemble des guinéens ».

Bah Ousmane ministre « il a été pour nous une source d’inspiration, nous avons toujours eu un bon accompagnement de sa part. J’ai été membre fondateur de l’UNR et lui-même membre fondateur de l’UNR et il a été le président de la coordination que nous avions mis en place à un moment où il y’a eu une certaine distanciation à notre sein. Il a incarné des vertus très honorables qui font aujourd’hui nous sommes très fiers de lui. Nous prions tous pour le repos de son âme ».

Cherif Abdallah président du GOHA « c’est un doyen depuis l’indépendance, il fait partie de ceux qui ont travaillé pour l’indépendance de notre pays. Il était aussi le président des coordinations des Fulbé et Hali pular, ce qui n’est pas du tout négligeable, il était disponible pour les citoyens guinéens, il a œuvré pour la paix entre les ethnies du pays, ce qui justifie vraiment la masse que vous voyez ici. Tout ce qu’on peut aujourd’hui c’est de prier pour lui ».

El hadj Saîkou Yaya Diallo a rejoint sa dernière demeure ce mardi 17 septembre aux environs de 14 heures laissant derrière lui une dizaine d’enfants, mais d’une nation qui se souviendra de son combat pour la patrie.

Propos recueillis par Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :