David Mansa Zogbelemou à ses détracteurs : « Comment je peux laisser mes biens et fuir à cause de 100 millions ?»

Après plusieurs mois d’absence, l’autre patriarche de la ville de N’Nzérékoré est de retour.  David Mansa Zogbelemou était, selon lui, sous traitement médical quelque part dans la région forestière, contrairement  aux dires qui laissaient croire  que le patriarche a pris la poudre d’escampette à cause de l’argent de la famille, qu’il aurait détourné lors du décès de son défunt père.

Davids Mansa Zogbelemou réfute en bloc cette accusation.

« Après mon intronisation je suis tombé malade. La famille m’avait envoyé en traitement quelque part dans la région. C’est ça qui a causé mon silence et jusqu’à présent je ne me suis pas rétabli d’abord, mais par la grâce de Dieu ça va. Je souffre de la céphalée (Opimo). A mon retour j’ai appris beaucoup de choses d’où les gens m’ont accusé d’avoir détourné une somme de 100 millions francs guinéens et de m’en fuir avec. L’argent que l’État avait donné pour les funérailles de mon défunt, ils ne sont pas dignes d’eux-mêmes, comment je peux prendre 100 millions et laisser mes enfants et tous mes biens derrière ? J’ai quatre concessions, j’ai plus de six plantations, j’ai à peu près 30 hectares de domaines et beaucoup d’autres choses. Et fuir à cause de 100 millions seulement c’est impossible », Martel l’autre patriarche.

Il faut noter que depuis plusieurs mois la ville de N’zerekore compte deux patriarches.

De N’Nzérékoré Yoma Neyo Tinguiano Kalenews.org

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :