Dabola: Les populations dans les rues, la SEG, l’EDG et la préfecture fermées

Lundi 18 Février, les populations de Dabola sont descendues massivement dans les rues pour réclamer le départ du préfet.

Selon les informations, elles (populations) dénoncent la desserte calamiteuse du courant électrique et de l’eau. D’après la même source, les autorités étaient déjà averties il y a de cela 6 mois de prendre des dispositions pour ne pas qu’il y ait coupure de courant en Janvier. Selon eux (les manifestants), Dabola n’a jamais connu de coupure en cette période avant. Ils dénoncent également la mauvaise qualité d’eau fournie par la SEG et la surfacturation. Le citoyen moyen payait environ 39 000 GNF par mois, mais actuellement il est facturé à environ 100 à 500 000 GNF.

Pour l’heure, les directions de la SEG, de l’EDG et la préfecture sont fermées, la route nationale numéro 1 menant à la ville reste couper et les usagers sont dans l’impasse.

À suivre…

Lamine Toutè Kaba 621730533

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :