Couvre-feu : Les journalistes détenant la carte professionnelle peuvent désormais circuler au-delà de 22 heures

L’annonce a été faite par le secrétaire général du syndicat professionnel de la presse de Guinée, au sortir de la rencontre entre les associations de presse et autres entités représentatives de presse guinéenne avec le chef de la junte au pouvoir Mamady Doumbouya. Dans sa prise de parole, Sékou Jamal Pendensa, secrétaire général du SPPG est revenu sur le déroulé de la rencontre.

« On a commencé par écouter les représentants des associations syndicales et patronats de la presse, nous avons posé des doléances. En ce qui me concerne nous avons un mémorandum résumé en 12 points, mais puisque le temps était chronométré, on ne pouvait pas revenir sur tout. Ce qui reste clair, on a touché ce qui touche directement les journalistes, la convention collective pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie et de travail des employés des médias. Nous sommes revenus sur l’exclusion dont nous avons toujours été victimes au niveau de la Haute Autorité de la Communication », a-t-il expliqué.

Poursuivant, il annonce qu’un point a été à l’unanimité prise en compte par le président de la junte, il s’agit de la circulation des journalistes au-delà des heures fixées pour le couvre-feu. « Ce qui nous réjouit, c’est qu’un engagement a été pris sur place qu’il y aura des concertations qui vont être engagées pour justement chercher à corriger cette injustice au niveau de la Haute autorité de la communication. Parmi les points énumérés dans notre mémorandum que vous détenez déjà, puisque c’est disponible dans toutes nos plateformes, c’est qu’il y’a une réponse directe qui a été donnée sur place, cette réponse est qu’on avait sollicité à ce qu’on permette aux journalistes de circuler au-delà de l’heure fixée pour le couvre-feu. Donc désormais ceux-là qui détiennent la carte professionnelle de la HAC, ont la possibilité de circuler au-delà de 22 heures, c’est un engagement qui a été pris sur place. Et la précision qui a été apportée à ce niveau, puisqu’on a dit que ce n’est pas tout le monde qui a reçu sa carte professionnelle, ils ont dit la HAC est dissoute mais l’administration continue à fonctionner, ils vont prendre contact avec l’administration au niveau de la HAC par le canal du secrétaire général du ministère de la communication, pour que les journalistes qui n’ont pas encore reçu leurs cartes professionnelles puissent entrer en possession de ces cartes », a annoncé Sékou Pendensa, tout en précisant :

« Mais attention, il précise que cette carte donne droit au journaliste seulement, si vous êtes deux avec quelqu’un d’autre qui n’est pas journaliste, la carte ne le protège pas », a-t-il précise.

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :