Couvre-feu à Nzérékoré : « Puisqu’ils n’ont pas écouté, nous allons immédiatement concerter les autorités américaines… » Dixit Dr Sovopogui

« Nous sommes des légalistes et d’une association qui fait partie de la société civile. Notre objectif est de faire en sorte que le gouvernement respecte les citoyens et leur dignité à travers le respect des lois organiques qui gouvernent la république.

De part légalistes, nous allons donc demander aux gens qui nous écoutent de respecter le couvre-feu pour ne pas qu’ils s’exposent davantage à la brutalité sauvage de ces responsables. Nous allons leur dire d’observer le couvre-feu. Même si ce n’est pas légal ou justifié. On ne devrait pas réprimer une marche pacifique par une telle violence », a lancé Dr Antoine Sovogui, président du Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière, s’exprimant sur le couvre-feu instauré par le préfet de Nzérékoré.

Par ailleurs, le président du Conseil Supérieur de la Diaspora compte rencontrer les autorités américaines, saisir l’avocat sans frontière face à la ‘’barbarie du régime’’ que vivent les habitants de NZérékoré depuis quelques jours.

« Nous avons parlé aux gouverneur, préfet et maire. Ensuite, nous avons formulé une déclaration qui était claire et nette et qui leur disait qu’ils n’avaient pas le droit de repousser la marche. Alors, puisqu’ils n’ont pas écouté, nous allons immédiatement concerter les autorités américaines pour obtenir leur soutien dans notre lutte contre la barbarie du régime. Nous allons voir le sous-secrétaire d’Etat chargé des affaires africaines. Nous allons immédiatement  voir les sénateurs du New York. Ici ce n’est pas comme en Guinée. Ici les sénateurs écoutent les citoyens », a menacé Dr Antoine Sovogui  joint ce jeudi 14 juin dans l’émission ‘’GG’’ de la radio Espace.

Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :