Cour Constitutionnelle : Pourquoi Me Abdoul Kabele n’a pas déposé de recours ?

Malgré qu’il conteste les résultats proclamés par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), le candidat du Rassemblement Guinéen pour le Développement (RGD) n’a pas déposé de recours devant la cour constitutionnelle. Interrogé sur les raisons de cette inaction, Me Abdoul Kabele Camara fait comprendre qu’il savait que le droit ne serait pas dit devant la cour.

Le RGD n’a pas fait de recours au nom et pour le compte de son candidat, parce que tout simplement savions que les principes de droit les plus élémentaires n’allaient pas être respectés. Nous savions que la CENI tout comme la cour constitutionnelle ne sont que des caisses de résonnance. La preuve est qu’ils ont botté  tour à tour les arguments des candidats qui ont déposé leurs recours. Ce n’était pas une surprise pour nous.
La cour constitutionnelle a rendu un arrêt ordonnant à la CENI de remettre aux représentants des candidats les copies des procès-verbaux. Cet arrêt n’a jamais été appliqué. La cour aurait dû s’assurer de l’application correcte de cet arrêt. C’est un ordre que la  cour a donné et son arrêt est sans appel. Cela n’a pas été fait. Mieux des arguments ont été déposés par certains avec des chiffres précis, clairs mais on invoqué le manque d’éléments de preuve. Donc on était convaincu“, a laissé entendre le candidat du RGD.
A la question de savoir pourquoi son parti a, alors pris part à cette élection, l’ancien ministre de la défense répond :
Pour retrouver notre place sur l’échiquier. Et si on ne l’avait pas on aurait pas eu droit à la parole. Ce n’est pas une façon de construire la démocratie. La politique de la chaise vide ne peut que deconsolider la démocratie“.

Me Abdoul Kabele Camara a tout de même exprimé son attachement au collectif mis en place au lendemain de l’élection présidentielle par 10 candidats malheureux.


Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :