Condamnation des chroniqueurs d’ Africa 2015 : «A mon avis le juge ne devrait pas condamner sur le code pénal »

0
133

Dans une décision rendue par le tribunal de première instance de Kaloum, sous la conduite du juge Abdoul Gadiri Diallo, 3 chroniqueurs de la célèbre émission Africa 2015 ont été condamnés à deux mois de prison assortie de sursis et une amende de 500 000 GNF chacun. Ce qui a le plus provoqué la réaction de l’opinion, c’est la condamnation de ces journalistes sur la base du code pénal en lieu et place de la loi L002.

Réagissant à la décision du tribunal ce jeudi , Yassine Diallo, président de la Haute Autorité de Communication a fait des précisions :

« Je voudrais préciser que lorsqu’il y a diffamation par voie de presse, c’est la loi sur la liberté de la presse qui s’applique. Et je pense que nul ne devrait aller au-delà de cette loi. Le législateur a prévu des dispositions en matière de jugement de délit ou de crime par voie de presse », a-t-il rappelé avant de préciser :

« Puisque c’est une ‘’diffamation’’ faite sur une radio  sur la base d’une plainte. Le juge a été saisi et il a condamné, mais à mon avis il ne devrait pas condamner sur le code pénal mais la loi sur la liberté de la presse », intervention dans les Grandes Gueules

N’étant pas satisfaite de la décision rendue par le TPI de Kaloum, la défense a interjeté l’appel.

Kalil

Laisser un commentaire