Condamnation de Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté : « Il n’ya aucun délit qui justifie cette condamnation… »

0
107

L’UFDG n’est pas restée indifférente suite à la condamnation ce jeudi de l’activiste et membre du FNDC, Souleymane Condé et son compagnon Youssouf Dioubaté par le TPI de Dixinn à un an d’emprisonnement et au paiement chacun d’une amende de 20 millions de francs guinéens.

Joint au téléphone par notre rédaction, Joachim Baba Milimouno indique qu’il est évident que Alpha Condé cherche à faire taire tous ceux qui luttent contre son troisième mandat.
« Aujourd’hui en Guinée, tous ceux qui luttent pour la démocratie et l’état de droit sont matés au regard du nombre de personnes qui sont dans les prisons. Le plus grave, Souleymane Condé et Dioubaté sont des prisonniers d’opinion car ils ont été arrêtés pour leur opinion. Il n’y a aucun délit qui justifie leur arrestation, le procès auquel ils ont été soumis, ni encore cette condamnation… C’est un recul de la démocratie et nous le regrettons vraiment », dénonce-t-il.

Parlant de la détention des autres cadres du parti de Cellou Dalein, le coordinateur adjoint de la cellule de communication de l’UFDG estime qu’ils sont victimes d’une chasse aux sorcières orchestrée par une justice sous ordre du pouvoir.
« Le dictateur est en train de se faire plaisir… Malheureusement, la justice guinéenne se laisse manipuler. Elle est sous ordre et elle se laisse dicter ce qu’elle devait faire.  Au lieu de se saisir de son indépendance en tant qu’institution de la République », a déploré Joachim Baba Milimouno.

Mohamed Barry