Conakry : Un militaire met le feu dans le mausolée, mais la tombe d’Ahmed Sekou Touré n’a pas été touchée

C’est un fait inédit. Dans l’après-midi de ce mardi 14 juillet, un homme habillé en tenue militaire, à bord d’une voiture de marque Toyota, de couleur bleue, avec des vitres fumés,  s’est rendu au Mausolée de Camayenne, dans la commune de Dixinn. Après avoir forcé l’entrée, il a mis le feu dans l’enceinte du grand monument funéraire de Conakry, où repose le feu Ahmed Sekou Touré.

Appréhendé par les autorités après plus d’une trentaine de minutes sur les lieux, cet homme n’a eu de mot à dire : «  Que ça ne peut pas s’expliquer ici ».  Mangamory Bangoura, secrétaire administratif du  bureau politique national de l’ancien parti (PDG-RDA) du feu Ahmed Sekou Touré, revient sur la scène.

« Quelqu’un nous a fait un coup de fil disant qu’il y a un homme qui est en train de mettre le feu dans le Mausolée. Et quand nous y sommes arrivés, effectivement il y avait un monsieur qui était habillé en tenue militaire, mais il semblait un peu dérangé. Il parlait à lui-même et faisait des gestes un peu bizarres. Il s’asseyait sur la tombe du président Ahmed Sekou Touré et se couchait là-dessus. Il avait un sac à dos à coté, qui était à moitié rempli. Après avoir mis le feu dans le coin du Mausolée, il a arraché tout ce qui pouvait brûler pour mettre sur le feu.  Comme on ne savait pas ce qui se trouvait dans le sac et il était habillé en tenue militaire, pour nous il ne fallait pas l’approcher. Donc on a appelé la police et la gendarmerie. Quand on lui demandé qu’est-ce qu’il cherche et pourquoi il a mis le feu, il a juste dit : ‘’Que ça ne peut pas s’expliquer ici’’. Et quand on l’a arrêté, il a simplement dit de lui envoyer au poste de police », a expliqué le secrétaire administratif du PDG-RDA, avant de faire savoir : «  Mais le type semble être normal, parce que quand on l’a arrêté, on a compris qu’il n’avait aucun aspect d’un fou ».

Contrairement au scoop qui a été balancé par Oyé Beavogui, secrétaire général par intérim du parti historique, sur sa page facebook, la demeure du feu Ahmed Sekou Touré n’a pas été touchée.

« Non, la tombe du feu Ahmed Sekou Touré n’a pas été touchée. Il a touché la tombe de HayaMamory. Là aussi il n’a pas mis le feu, il a déplacé seulement les pierres qui étaient là. C’est dans un coin maintenant où il a mis le feu », a rassuré Mangamory Bangoura.

A l’entrée de l’homme en question, il n’y avait pas de dispositif de sécurité. Ce qu’a déploré notre interlocuteur.

 Mouctar Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :