Conakry : Pose de la 1ère pierre de la nouvelle mosquée Djaffar à Nongo Contéyah

Trop petite pour accueillir des fidèles musulmans, la mosquée Djaffar, située dans le quartier Nongo Conteyah, commune de Ratoma, a été cassée pour être agrandie. Les travaux de construction ont été officiellement lancés ce samedi 04 septembre, dans ledit quartier. La cérémonie de lancement a réuni des autorités religieuses, communales et des officiels. C’est Dr Mohamed Diané, chargé des affaires présidentielles, ministre de la défense qui a procédé à la pose de la première prière.

La construction de cette nouvelle mosquée est une initiative et un projet financé par des guinéens vivant ici en Guinée et en Angola. « Cette mosquée existait déjà depuis 21 ans. Vu la communauté musulmane grandissante et le quartier qui devient de plus en plus populaire, la mosquée devenait trop petite pour les fidèles musulmans. Nous avons des frères qui sont ici et en Angola, qui prient ici particulièrement tous les vendredis quand ils sont présents en Guinée, qui ont jugé utile de contribuer, mettre les moyens ensemble pour casser cette mosquée totalement et de faire une nouvelle maison », explique Ibrahima Diaouné, chargé des projets.

Par son caractère particulier de financement, ce projet a été salué par le président Alpha Condé et son premier ministre Ibrahima Kassory Fofana. Ils se sont exprimés à travers le premier Ministre par intérim Dr Mohamed Diané qui les a représentés.
« Je voudrais au nom du président de la république, au nom du gouvernement remercier tous les donateurs, tous les fidèles musulmans qui ont contribué pour la réalisation de ce projet important pour les musulmans dans cette commune. Et je voudrais aussi insister sur le fait que dans la construction de nos mosquées, il faut surtout que ça soit des contributions qui sont faites par les Guinéens, pas par les ONG étrangères, parce que nous savons tous aujourd’hui que l’une des menaces qui planent sur l’humanité c’est le terrorisme, la circulation des armes blanches, le blanchiment d’argent. C’est pour cette raison nous sommes réconfortés de savoir que ce sont des Guinéens qui ont contribué volontairement pour la mise en œuvre de ce projet », a passé le ministre de la défense.

« C’est un plus pour nous le secrétariat général des affaires religieuses en ce qui concerne l’infrastructure religieuse. Ce qu’on a entendu ici est une fierté pour l’islam et pour la Guinée », salue Aly Jamal, secrétaire général des affaires religieuses.

Quant au plan de construction de cette mosquée, il s’agit d’ « une salle polyvalente. Elle comprendra un plateau mixte de 659 mètres carrés, associé à des vestiaires, salles d’équipements, des espaces de rangement et un espace d’accueil pour les imams, une salle de prière de 361 mètres carrés au rez-de-chaussée pour les hommes, 299 mètres carrés au 1er étage pour les femmes et 299 mètres carrés au 2ème étage pour les cérémonies de lecture. Le tout pour une capacité d’accueil d’environ 2.000 fidèles musulmans. Nous avons aussi un bâtiment de R+1 d’une surface de 135 mètres carrés pour le logement de l’imam (…) », a fait savoir Diaouné Ibrahima Kalil.

Le délai d’exécution des travaux de construction de cette mosquée est de 18 mois. Le coût global s’élève à 13 milliards 500 millions. Pour le moment, le financement obtenu n’est pas suffisant. C’est pourquoi les initiateurs lancent un appel au président de la république et aux personnes de bonne volonté.

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :