Conakry: L’entrepreneuriat innovant et inclusif au cœur d’une conférence scientifique

« Créer des économies durables et éthiques en Guinée avec l’entrepreneuriat innovant et inclusif », c’est le thème d’une conférence scientifique animée par Dr Marisa Kaloga, boursière de Fulbright Schol-Guinée ce mercredi 12 juin 2019, à l’université Général Lansana Conté de Sonfonia.

Dernière d’une série de séminaire, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la présentation d’une étude de recherches qui portent sur les stratégies économiques novatrices pour l’émergence d’une économie véritablement inclusive, éthique et durables qui nécessite la participation de toutes les populations vulnérables et marginalisées vivantes dans l’extrême pauvreté.

L’auteure du premier programme de formation en travail sociale en Guinée, Dr Marisa Kaloga, explique que sa démarche vise à donner des idées nouvelles aux étudiants en matière d’innovation dans l’entrepreneuriat inclusif.

« Il faut se poser la question qu’est ce que l’on veut créer ? Car on ne doit pas créer les mêmes choses mais de savoir qu’il est important que c’est possible de créer quelque chose complètement nouveau. Il ne faut pas copier même les autres pays. On peut créer quelque chose spécifiquement guinéen et africain. C’est pour ça que j’ai présenté l’africapitalisme pour montrer que les compagnies peuvent être éthiques et faire partie du développement communautaire », nous a confié la boursière de Fulbright qui passe l’année universitaire 2018-2019 affiliée à l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia.

Pour le recteur de cette université, Dr Ahmadou Koré Bah, la tenue d’une telle rencontre au sein de son université est d’une importance capitale.

« Je donne une forte importance à cette rencontre parce que c’est une rencontre qu’on n’organise pas tous les jours. La conférencière que nous avons en face de nous est en mission dans notre pays depuis un an et je pense qu’elle a correctement rempli sa mission. Je me dis que tout ce qu’elle pouvait apporter pendant son séjour ici elle a eu à le faire. Je suppose qu’elle n’est pas prête à nous quitter aussitôt parce que c’est un contrat que nous pouvons renouveler compte tenu de l’apport qu’elle a eu à faire », a souhaité Dr Ahmadou Koré Bah.

Plus loin, le recteur de l’université de Sonfonia souligne: «Une université ne peut pas évoluer fermée en elle-même et cette extraversion, cette ouverture, ce contact avec Dr Marisa Kaloga nous enrichit et nous donne l’opportunité de répondre aux attentes de nos étudiants ».

Participante à la conférence, Hadja Oumoul Balouna Diallo, entrepreneuse, quant à elle, estime que de telle conférence doit se multiplier pour que, dit-elle, « Nos aînés puissent assister des débutantes que nous sommes pour pouvoir améliorer nos conditions de vie ».

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :