Conakry: L’ANIES poursuit la distribution de vivres à 25 000 ménages vulnérables

L’Agence Nationale d’Inclusion Economique et Sociale (ANIES) dans le cadre du plan de riposte économique de la Guinée à la Covid-19 a poursuivi ce samedi 21 novembre son programme de distribution de vivres à 25 000 ménages vulnérables à Conakry.

Confié au Programme Alimentaire Mondial (PAM) pour cette nouvelle phase, les opérations de distribution de vivres notamment des sacs de riz et des bidons d’huile concernent les communes de Kaloum et de Dixinn.

Mory Keita, directeur exécutif du réseau d’appui au développement local (RESADEL) explique les procédures de distribution de cette autre phase : « La distribution c’est à deux niveaux. Nous procédons d’abord à l’identification à partir de la base de données remontées par ANIES au niveau du PAM. Cette base de données exploitée, les ménages sont mis par quartier. Nous procédons d’abord à l’appel des ménages, la programmation de la distribution. Ensuite quand ils sont appelés sur le site, il y a 3 niveaux de vérification. Le premier consiste à savoir est ce que la personne du ménage appelé est celle qui s’est présentée. Ensuite,  on le conduit vers l’ANIES qui fait le second contrôle. Et le troisième contrôle est fait au niveau de là où la distribution est faite », Explique-t-il avant de préciser qu’il y’a 67,91 tonnes de vivres prévus à 1149 ménages dans la commune de Kaloum.

« Le Resadel a pour rôle dans ce processus d’assurer la distribution des vivres. Pour ce numéro, il y a 1149 ménages qui sont prévus pour la commune de Kaloum. Il y a 67,91 tonnes des vivres qui sont prévus pour ces ménages », précise Mory Keita.

Au compte de la commune de Dixinn, deux sites sont réservés pour la distribution dont 1040 ménages pour le premier site et 1153 pour le deuxième : « Au compte de la commune de Dixinn, nous avons deux sites de distribution des vivres du riz et de l’huile. Le premier site Bellevue Ecole Tito, nous avons 1040 ménages bénéficiaires. Le second site c’est à l’école primaire Dixinn centre 1 avec 1153 ménages », à détaillé Alpha Kabinet Kaba superviseur de l’ANIES dans la commune de Dixinn.

 Cette action humanitaire initiée pour le gouvernement est un gouffre de soulagement du côté des Bénéficiaires. C’est le cas d’Ibrahima Sory Camara 

« Cela me fait beaucoup plaisir de recevoir cette action humanitaire de la part de l’ANIES. C’est important pour nous les citoyens qui vivent une crise sanitaire et politique dans le pays. C’est une bonne chose le fait que le gouvernement pense aux citoyens. Je demande à l’État guinéen de pérenniser cette action pour soulager les populations guinéennes », lance-t-il

Cette action humanitaire est d’atténuer les conséquences de la crise sanitaire auprès des personnes les plus vulnérables.

Mansaré Naby Moussa

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :