Conakry : La prorogation de l’état d’urgence sanitaire diversement appréciée

Le président Alpha Condé a à nouveau prorogé l’état d’urgence sanitaire pour un délai de trois mois sur toute l’étendue du territoire national. Dans la capitale Conakry, cette décision est diversement appréciée   par les femmes que nous avons rencontrées.

Rencontrée sur la transversale Cosa-Tannerie Traoré Diaraye  se dit satisfaite de cette prorogation « je suis d’accord avec le prolongement de l’état d’urgence sanitaire car si nous avons la santé tout peut passer sans inquiétude et lorsqu’ils ont prolongé, je suis d’accord et c’est pour la sécurité de la population. Je ne me sépare pas de mon masque et il faut que la population respecte les mesures barrières » lance-t-elle.

Par contre, Sylla Fatoumata Yarie interrogée au rond-point de Cosa dans la commune de Ratoma, n’approuve cet acte du chef de l’Etat : « je ne vois pas l’impact d’abord de cette première vague de COVID-19. Ils disent qu’il y a couvre-feu alors que les gens font des vas et viens toute la nuit. A minuit tu paies entre 5000 à 20.000 GNF pour passer à chaque barrage. Donc je ne vois pas l’importance du prolongement de l’état d’urgence sanitaire » dénonce-t-elle.

D’autres qui se sont exprimées hors micro estiment qu’il faut passer par la sensibilisation en langue du terroir pour conscientiser la population guinéenne au lieu de proroger l’état d’urgence sanitaire.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :