Conakry : la fondation solidarité féminine au chevet des enfants drépanocytaires

La fondation solidarité féminine a volé au secours des enfants victimes de drépanocytose ce mardi 30 juin à travers un don de sang au centre de transfusion sanguine de Donka. Cette action qui rentre dans les 9 ans de son organisation vise à sauver des vies.

« Chaque année, à cette date nous venons pour faire un don de sang pour sauver des vies, parce que le sang c’est la vie. C’est pourquoi en cette période de la pandémie nous avons décidé aussi, qu’il est nécessaire de venir donner du sang enfin de soutenir les malades qui sont dans les besoins, surtout les enfants drépanocytaires. » Explique madame Pauline Kourouma membre de la fondation avant de préciser

« Ces enfants ont besoin de sang. Parce que avec cette maladie, il faut à chaque fois renouveler le sang, il faut à chaque fois leurs donner le sang pour leurs donner la force. » Dit-elle.

Après savoir être soumis à une série d’examens, notamment le contrôle du poids, du taux d’hémoglobine pour enfin être prélevé, Abdoul Camara, jeune volontaire de la fondation solidarité féminine et donneur de sang nous donnes sa motivation « je suis là aujourd’hui pour faire un don de sang. Ce don de sang est pour moi comme un acte humanitaire, donc c’est la raison pour laquelle je me suis engagé dans cette situation, venir en aide des personnes qui sont dans le besoin. » Annonce-t-il. 

Pour sa part, monsieur Mamady Dramé directeur du centre de drépanocytose de Nongo à tout d’abord salué cette action spécifique aux enfants drépanocytaires avant de soulever la place de la drépanocytose en cette période de crise sanitaire « En cette période de COVID-19, la drépanocytose est reléguée au second plan, dans le sens que tous les efforts, toutes les attentions sont portés le COVID-19. Et il se trouve que, quand on compare les décès enregistrés pendant cette période par le COVID-19, et ceux enregistrés des malades souffrant de drépanocytose et surtout à cause du manque de sang, il n’y a pas comparaison. Parce que la drépanocytose c’est la maladie du sang qui entraîne la douleur. Donc le drépanocytaire il vit dès sa naissance le Manque de sang. » Nous a-t-il confié.

À signaler que la fondation solidarité féminine a mobilisée 17 personnes pour le don de sang.

Mansaré Naby Moussa pour www.kalenews.org 

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :