Conakry/Fête de Ramadan: Le prix de la tresse augmente dans les salons de coiffure

A quelques heures de la fête de l’Aïd-el-fitr communément appelée fête de ramadan, il n’y a pas assez d’engouement dans les différents salons de coiffure sillonnés par notre reporter. Les clientes viennent à compte-goutte pour se rendre belles.

Pour cette année, le prix de la tresse varie entre 35.000 à 70.000 GNF nous confie une maîtresse de salon, rencontrée à la Tannerie.

« Cette année, il n’y a pas assez de clientèle et le prix de la tresse a augmenté, s’il s’agit d’une tresse simple pour enfants nous le faisons à 35.000 GNF et les adultes ça varie entre 45.000 jusqu’à 70.000 GNF. On n’a pas travaillé durant tout le mois de ramadan mais nous avons constaté sur le marché que les produits sont à la hausse, nous sommes obligés de revoir le prix. C’est pourquoi le prix a varié », explique M’Ballia Sylla. 

Même son de cloche chez Yvonne Tinguiano, une autre maitresse de salon de coiffure : « il n’y a pas d’engouement et les clientes qui viennent ne veulent pas payer le prix normal, pourtant nous aussi on vit de ça. L’année passée une tête, on la faisait entre 20.000 jusqu’à 60.000 GNF en fonction de la mode. Mais cette année nous sommes allés de 35.000 à 70.000 GNF parce que le marché coûte cher, et nous voulons aussi avoir du bénéfice », indique-t-elle.

Des femmes qui n’ont pas assez de moyens, ont préféré se faire tresser dans le quartier pour éviter ce coût élevé des salons de coiffure.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :