Conakry/Covid-19 : Respect des mesures barrières, la police routière au-delà de ses prérogatives

Des agents de la police routière ne s’en fichent pas mal désormais du respect des mesures barrières au niveau du transport particulièrement chez des taximotos.

Les faits se déroulent au carrefour Constantin dans la commune de Matam. Plusieurs motos sont saisies par des agents dans la matinée de ce samedi pas pour des raisons de surcharge mais plutôt pour défaut d’assurance “périmée”, a-t-on appris de sources concordantes.

Pour récupérer leurs engins, chaque conducteur se voit imposé un montant de 100.000 francs guinéens que ces policiers empochent.

Une situation que regrette Nassirou, motard : « Je suis moi même victime de ce problème ce samedi. C’est regrettable dans cette crise sanitaire où chacun se cherche ».

Mathé Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :