Conakry/Assemblée des Magistrats : Les vérités crues de Kairaba Kaba, procureur général près la Cour d’Appel de Kankan

« Ce qui nous arrive souvent est de notre faute, par notre manque de réaction. Des magistrats ont été insultés, battus dans l’exercice de leurs fonctions. Le cas d’Amadou Damaro est le plus récent. Nous sommes une force, mais une force qui s’ignore. Il est temps qu’on se réveille.

Les magistrats de l’intérieur sont dans l’insécurité. Ils travaillent dans des conditions extrêmement difficiles, surtout ceux du ressort de la Cour d’Appel de Kankan. Ceux qui sont passés par l’intérieur le savent : des interventions, trafics d’influence et immixtions dans le traitement des dossiers. Désormais il faut y mettre fin, refuser d’être insultés et accepter de faire face à nos sorts.

Lorsqu’il s’agit d’un magistrat de Boké, comme ça s’est passé il n’y a pas longtemps, levons-nous tous en ayant pas peur de nos postes. Si tu sais que tu mérites ton poste, c’est ta connaissance qui t’a amené là-bas, n’aie  pas peur. La peur ne nous servira plus », a dit Kairaba Kaba ce vendredi à l’assemblée générale  des magistrats de Guinée à la Cour d’Appel de Conakry, parlant des problèmes auxquels sont confrontés les magistrats du pays dans l’exercice de leur profession.

Kalil Camara

In the news
Load More