Conakry : 3 personnes tuées dans un incendie à Sonfonia Centre

Dans la nuit du dimanche au lundi 10 février 2020, Un incendie s’est produit dans une maison à Sonfonia Centre, faisant des morts et trois blessés.

Selon les témoignages recueillis sur place, un court circuit serait à l’origine du feu. «Je suis allé me coucher dans notre maison a 1h du maton. C’est ainsi que j’ai entendu du bruit, je croyais que c’était des bandits, je suis allé prendre ma clé de vice, après je suis sorti. C’est ainsi que je me suis rendu compte que c’est un court cricuit et le feu a pris de l’ampleur sur le bâtiment. J’ai appelé au secours et j’ai tenté de casser deux antivols pour faire sortir les femmes.” a expliqué Mohamed Sylla, habitant de la maison.

Malgré l’intervention des voisins, trois personnes, tous des élèves n’ont pas survécu suite à des brûlures et la fumé. Grâce à l’aide des secouristes, les trois épouses du concessionnaire et deux locataires ont pu être sauvés. Aïcha Barry, une des rescapée explique, “mon mari et moi étions couchés. C’est ainsi qu’on a entendu le bruit. On a voulu sortir mais la fumé était forte. Mais les secouristes ont cassé la fenêtre, mon mari et moi sommes sortis, mais moi, je m’étais déjà évanouie car je n’arrivais plus à respirer” explique la jeune femme.

Parmi les victimes, Abdourahamane est le plus âgé, il était élève de la 9ème année au lycée-collège de Sonfonia. Meurtrie de la perte de son fils, sa maman s’en remet à la volonté divine. « C’est hier qu’on m’a appelée pour m’informer de cette triste nouvelle. Je suis venue voir et j’ai trouvé que c’est vrai, mon fils mort. C’est triste, mais on ne peut rien, sauf c’est remettre à la volonté de Dieu qui en a décidé ainsi” se console Fatoumata Oury, mère du jeune élève de la 9ème année.

C’est à notre arrivée sur les lieux, les corps des trois victimes ont été transportés par les sapeurs pompiers à l’hôpital Ignace Deen.

Mouctar Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :