Cas des étudiants en Chine : l’ambassadeur de la Chine en Guinée donne des précisions

Au cours d’une conférence de presse tenue à Conakry dans les locaux de l’ambassade de Chine en Guinée, l’ambassadeur s’est prononcé sur la situation des étudiants guinéens résidants à Wuhan, principal foyer de l’épidémie du Coronavirus en Chine.

Face aux hommes de média, le diplomate chinois a avancé les mesures prises par son pays pour sauvegarder la vie des étudiants guinéens en chine « on a trouvé 19 étrangers qui ont été contaminés par l’épidémie. Dont deux qui se sont rétablis. Il y en a 17 qui sont mis en quarantaine. Depuis le déclenchement de l’épidémie, le gouvernement chinois a confiné le foyer, la ville de Wuhan. Maintenant à Wuhan, il y a des étudiants qui viennent là. L’autre fois, j’ai vu sur Internet, ils ont demandé une aide pour qu’ils puissent bien vivre à Wuhan, alors en chine, on traite les étrangers comme des Chinois. On a des mesures très spécifiques pour des étrangers. Par exemple, on a mis en place un numéro vert 24h/24 pour donner des informations, de l’assistance aux ressortissants étrangers. Alors on a amélioré également l’approvisionnement en produits de première nécessité pour les étrangers. Avec les mesures de confinement très strictes, très rigoureuses prises par le gouvernement chinois, les étrangers peuvent être rassurés de vivre en Chine. L’autre fois quand j’ai eu une rencontre avec le Président Alpha Condé, il m’a dit qu’il chargerait l’ambassadeur de Guinée en Chine de donner une assistance financière aux étudiants à Wuhan, il peut être rassuré en Chine. » Explique Huang Wei ambassadeur de la chine en Guinée.

Présent à cette rencontre, M. Sékou Condé a confié la résolution de l’Etat guinéen sur le sujet « Ce qui a été demandé par le gouvernement, c’est un rapport à notre ambassadeur en Chine, de manière à nous faire la situation sur les conditions de vie des étudiants sur le site l’épidémie. Deuxièmement, si vous avez bien regardé sur les réseaux sociaux, ce sont les moyens financiers qui sont demandés pour pouvoir supporter la période de quarantaine. Alors ce qui est prévue, suite au rapport qui va être dressé par son excellence monsieur l’ambassadeur de Guinée en Chine, le gouvernement va examiner pour essayer de prendre des mesures. Mais dans l’immédiat, il n’est pas prévu de les rapatrier encore en Guinée, nous sommes à l’écoute, comme nous sommes en veille, nous sommes à la surveillance » A rapporté le SG du ministère de la santé.

À rappeler qu’en Chine, cette épidémie a déjà fait beaucoup de victimes, pendant que d’autres sont encore alités.

Mansaré Naby Moussa

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :