CAN U17/Doyen Thierno Saidou Diakité sur le parcours du Syli Cadet : « Ces jeunes n’ont pas démérité mais…»

« Les jeunes ont fait honneur aux tricolores et à l’hymne nationale ».  C’est l’analyse faite par le doyen Thierno Saidou Diakité suite à la défaite du Syli cadet face au Cameroun en finale de la CAN-U17, Tanzanie 2019 aux épreuves fatidiques des tirs au but.

C’est avec beaucoup d’émotion que les supporteurs ont vécu la finale de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 17 ans (CAN-U17) organisée en Tanzanie. Une finale qui opposait le Syli cadet aux lionceaux du Cameroun. Une prouesse historique pour le football guinéen car depuis 1976 aucune équipe nationale  n’avait jusqu’à présent atteint ce stade d’une compétition continentale, toutes catégories confondues.

Face à cet exploit historique, le doyen Saidou Diakité, invité chez nos confrères de la radio City FM, estime que malgré cette défaite les jeunes du Syli cadet n’ont pas démérité.

« Nous avons rêvé et nous avons cru en la victoire que l’équipe nationale allait nous rapporter le trophée.  Malheureusement,  tel n’a pas été le cas et il a fallu aux Camerounais l’épreuve fatidique des tirs au but pour battre ces jeunes qui n’ont pas démérité. Je pense que c’est avec une grandes satisfaction que nous avons suivi cette compétition et les jeunes ont fait honneur aux tricolores et à l’hymne nationale », a fait remarquer d’entrée l’analyste sportif.

Sur ce qui a manqué aux poulains de Mohamed Maléyah Camara, le consultant sportif souligne que l’entraineur guinéen n’a pas pris le soin de faire l’analyse tactique de l’adversaire en visionnant les images du premier match qui a opposé les deux équipes en phase de poule.     

« On aurait dû  gagner ce match mais il faut reconnaître que l’adversaire était de taille car lors de la première journée en phase de poule le Cameroun était venu au bout de la Guinée par le score de 2-0. Sans avoir la prétention d’accabler l’entraineur, je pense que l’entraineur aurait dû visionner plusieurs fois ce match contre le Cameroun pour essayer de voir les mesures dans lesquelles on aurait pu surprendre cette équipe du Cameroun. Je pense que cet exercice n’a pas été fait parce qu’au terme des 90 minutes le score est resté vierge. Ce qui veut dire qu’on n’a pas pu déceler les failles de l’équipe camerounaise pour pouvoir mettre à bon escient cette analyse tactique de l’adversaire », a déploré le doyen Thierno Saidou Diakité.  

Ainsi de l’avis du spécialiste, même si l’entraineur a fait bon parcours en atteignant la finale de la CAN-U17, il y’a beaucoup de leçons à tirer sur la prestation de l’équipe nationale cadette parce que,  dit-il, pour la coupe du monde de sa catégorie beaucoup reste à faire pour le sélectionneur du Syli cadet sur le plan tactique et  physique.

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :