Boycott de la nouvelle constitution: Domani Doré réplique et appelle le FNDC à plus de responsabilité

Le Front National pour la Défense de la Constitution(FNDC ) dit ne pas reconnaître la nouvelle constitution dont le projet a fait objet de controverse. Sekou Koundouno, chargé de stratégie du Front l’avait clairement annoncé chez nos confrères de chérie FM après la promulgation de la nouvelle loi par le président Alpha Condé.

Du côté de la mouvance, Domani Doré, ex ministre des sport réplique : « Ça ne nous étonne pas. Cette opposition si elle disait qu’elle reconnaissait cette constitution, ça allait nous étonner. Elle a toujours été dans le déni même pour elle-même. Aujourd’hui, le peuple de Guinée qui nous, en tout cas nous intéresse quand il s’agit de la démocratie, parce qu’on ne peut pas s’asseoir en groupe d’individus et prétendre répondre au nom du peuple de Guinée. Le peuple de Guinée est sorti, en dépit des menaces, des troublés, pour voter. Vous connaissez le taux de participation, et ça nous valu quand même que le Oui ait emporté sur le non. Je répète encore que ce qui importe c’est qu’un groupe d’individus ou le FNDC ne peut pas prétendre répondre au nom du peuple de Guinée. Ce que nous pouvons faire c’est de vulgariser, promouvoir et rappeler l’intérêt que le peuple de Guinée puisse être seul garant de son avenir à travers un exercice qui consiste à aller voter. Ce vote a été fait le 22 mars ,aujourd’hui nous sommes dans la logique d’une nouvelle constitution qui nous permet d’ouvrir pleinement les chantiers liés à l’aspect très social qui caractérise cette constitution. C’est de ça qu’il s’agit. Quitte à l’opposition de continuer à rappeler ce que nous savons déjà », a laissé entendre la nouvelle élue, avant d’inviter l’opposition au sein du FNDC autour de la table.

« Au contraire, nous l’appelons à plus de responsabilité, à un dialogue, à le rappeler également qu’une opposition doit être d’abord constructive ».

Mouctar Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :