Boké : Par manque de clients, des vendeuses boudent le nouveau marché et retournent à leurs anciennes places

Les vendeuses du marché central de Boké qui ont été déplacées pour le nouveau marché de 400  Yomboya commencent à retourner à leurs anciennes places. Ce revirement est lié au manque de place pour certaines et la rareté des clients pour d’autres.

Ces commerçantes accusent également la mairie de leur soutirer de l’argent sans bénéficier d’une place de vente.

 « C’est ici on a l’habitude de vendre avant de nous déguerpir, on nous a tous envoyés au nouveau marché de 400 à Yomboya mais il n’y a pas suffisamment de places. En plus, on nous a retiré de l’argent sans nous donner une place et c’est un endroit où il n’y a pas de clientèle, vu tout ça nos amis nous ont laissé pour aller au marché hangar. On a attendu quelques semaines et on a compris qu’il n’y avait pas la clientèle et nous avons des enfants à nourrir, on ne veut vraiment pas violer les lois de nos chefs mais on est obligé de revenir au marché central même si nous sommes coincés ici mais nous préférons ça », a expliqué Mariam Camara mère de famille et vendeuse de friperie.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :