Bouya Konaté sur le cadre de dialogue permanent : « Si on essaie pas de recorriger le tir, on se retrouvera dans un cadre de dialogue mort-né »

Bouya Kouyaté, Le président du parti UDIR s’est    prononcé sur le cadre de dialogue permanent mis en place pour décrisper la situation sociopolitique dans le pays.

« Vous savez, il y’a eu une erreur au départ. Il faut qu’on comprenne que c’est un cadre permanent de dialogue. Ce n’était pas juste pour venir régler une crise, mais plutôt un cadre permanent de dialogue  pour permettre aux guinéens, quand il y’a des soucis dans tous les secteurs d’activité,  qu’ils viennent dialoguer, échanger, tirer des leçons, faire des voies des propositions pour  trouver des voies de solutions. »  a Bouya Konaté  dans l’émission MIRADOR.

Pour ce candidat malheureux à la dernière présidentielle, le départ a raté quant à la mise en place dudit cadre:

« Nous sortons d’une élection, il y’a une crise sociale. Il fallait commencer par une consultation. La personne de Fodé Bangoura ne me dérange pas, mais plutot le chemin adopté. Il fallait par contre commencer par consulter les acteurs politiques, discuter avec eux, savoir quels sont les problèmes qui assaillent l’échiquier politique avant qu’on ne s’engage à une discussion avec les camionneurs, avec les transporteurs, avec autres qui ne sont pas aussi urgent. Raison pour laquelle je vous dis aujourd’hui, dès au début ça été biaisé et si on n’essaie pas de recorriger le tir, on se retrouvera dans un cadre de dialogue mort-né. » A-t-il fait savoir.

Bouya Konaté s’est dit tout de même partant pour tout ce qui va dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des guinéens, la quiétude sociale pour sortir la Guinée de ce marasme actuel.

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :