Bagarre entre un militaire et une femme (vidéo) : Qu’est-ce qui s’est réellement passé ?

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, un homme en tenue militaire se bagarre avec une femme. Il s’agit d’un lieutenant qui travaille au camp Alpha Yaya, avec ses locataires.

Kalenews a eu les versions des deux parties. Pour le lieutenant :

« Le jeudi c’est moi qui ai quitté au camp pour venir prendre un document dans la famille. En rentrant, la fille en question a dit le chien est rentré, je n’ai rien dit, je suis rentré dans ma maison. En sortant aussi sa maman a dit, même si tu es général, on va te déculotter. Je lui ai dit: maman, il faut donner un bon exemple à tes enfants, il faut te respecter. Sa fille Fanta a ainsi répliqué, de ne plus dire ça à sa mère(…). Elle a commencé à insulter ma maman et elle a une autre fille aussi du nom de Kadiatou qui avait préparé l’appareil et elle a l’a fixé la caméra sur moi. J’ai répliqué en disant vous me filmez pourquoi ? Lorsque je me suis dit de retirer l’appareil, elle m’a empêché et elle s’est jetée sur moi, je suis allé m’accrocher sur un mur, je suis tombé. Donc lorsque je suis tombé, elles sont tous venues pour me frapper et j’ai cherché à me défendre pour ne pas qu’elles me fassent du mal. Elles ont même déchiré ma tenue», a-t-il expliqué.

Selon le lieutenant, la colère de ses locataires est partie d’un préavis qui a leur été signifié.

« On leurs a donné le préavis de quitter dans la concession, c’est à cause de ça. Selon mes informations, elles disaient aux gens qu’elles ne vont pas quitter dans la maison sans créer de problème, que même radio Espace va en paler. Donc moi je les évitais maintenant», a fait savoir le lieutenant.

Quant à la version donnée par Fatouma Camara, l’autre partie concernée, le problème est partie de l’interdiction de puiser de l’eau.

« C’est ma maman qui était parti puiser de l’eau chez eux dans la même concession, il a dit à ma maman qu’il ne veut plus la voir puiser de l’eau maintenant. Ma mère lui a répondu pourquoi pas? Il a commencé à dire des mots sales à ma mère. C’est ainsi que moi aussi je lui ai dit de ne pas dire à ma maman ce qu’il ne peut pas dire à sa mère. C’est là il m’a donné une paire de gifle et nous avons commencé à se bagarrer. Je l’ai pris que je ne vais le laisser sauf s’il me tue », a raconté la femme.

Les deux parties se retrouvent actuellement au niveau de l’Eco 18 de Coza, suite à une plainte déposée par le lieutenant.

Kalil Camara, Mansaré Naby Moussa

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :