Baffoe sur la scène de crime à Wanindara : « Celui qui a tiré sur les policiers n’est même pas un professionnel, il a tiré au hasard »

Dans la soirée du lundi 30 novembre, deux groupes d’assaillants ont attaqué les policiers déployés à Wanidara, dans la commune de Ratoma. Du moins c’est qu’a été annoncé dans le communiqué publié par le ministère de la sécurité et de la protection civile.

Revenant sur la scène de crime, le directeur nationale de la police judiciaire a fait comprendre :  

« Hier encore, notre dispositif  qui était à Wanidara, assis paisiblement en train d’assurer la sécurité des citoyens et leurs biens, subitement, ce sont des groupes de jeunes qui sortent sur une moto, qui tirent dans un premier temps avec des armes de calibre 12 en blessant trois agents. Il y a un qui a le pied fracturé, l’autre a sa cheville coupée et le troisième a pris des chevrotines sur a tête. Le quatrième est venu cette fois avec une arme à feu PMAK et a abattu un jeune brigadier. Et le véhicule, je vois autant d’impacts. C’est-à-dire que celui qui a tiré sur les policiers hier n’est même pas un professionnel, il a tiré au hasard », a-t-il relaté chez nos confrères de Couleurguinée.

Kalil

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :