Attaque contre la résidence privée de Sidya Touré : « Ils étaient dans l’intention de l’assassiner afin de mettre le pays… »

Parlant de l’ irruption des hommes en tenue au petit matin de ce vendredi 16 octobre 2020, dans la résidence privée du président de l’UFR, située à la Minière dans la commune de Dixinn,  le secrétaire exécutif de l’UFR met  l’Etat en cause.
«  C’était des agents lourdement armés qui travaillent au service de l’Etat parce qu’ils sont venus dans des pick-up immatriculées VA. C’est l’Etat qui a envoyés ces agents à cette heure-là pour s’attaquer à Sidya Touré.  Moi je pense que leur arrivé dans la résidence de notre président c’était dans l’intention de l’assassiner afin de mettre le pays dans une situation inconfortable, c’est ça la vérité… », réagit Saikou Yaya Barry.  

Mais malheureusement, dit-il, « ils se sont confrontés à des difficultés parce que quand ils sont rentrés dans la cour, ils y avaient plus de 200 jeunes qui étaient disséminés dans les fleurs. Chez nous à l’approche de chaque élection, nous décidons de sécuriser la résidence du président et sa personne. Donc ça été un étonnement pour eux de constater cela ».
Une chose reste claire pour le secrétaire exécutif de l’UFR, ces éléments des forces de l’ordre étaient venus pour faire mal à leur leader.
« Je rappelle que dès leur arrivé, ils ont coupé le courant dans le secteur de la minière. Et nous avons un groupe électrogène qui s’allume automatiquement, ce qui a permis aux jeunes de les identifier et constater qu’ils avaient des armes mais des armes extraordinaires… Ce qui est sûr, ils étaient venus vraiment pour faire mal. Mais vu ce monde, ils ne pouvaient pas tirer parce qu’il allait y avoir un carnage. Mais aussi eux-mêmes ils n’étaient pas sûr qu’ils allaient s’en sortir », souligne Saikou Yaya Barry.

Mohamed Barry           

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :