An trois de l’assassinat du journaliste Koula: «Le meilleur hommage, est de nous dire ce qui s’est passé» dixit le Secrétaire général du SPPG

05 février 2016-05 février 209, voilà trois ans jour pour jour que le journaliste Mohamed Koula Diallo du site guinee7.com, perdait sa vie dans l’exercice de son métier. Dès lors aucune justice n’a été faite pour le Confrère assassiné.

À l’occasion de la commémoration de l’an trois de son assassinat, Le Syndicat des Professionnels de la Presse Privée de Guinée SPPG a tenu une conférence de presse ce 05 février pour interpeller l’autorité en place de rendre justice « nous commémorons l’an trois de la mort de notre confrère Koula. L’affaire a été trop politisée. Le meilleur hommage c’est de nous dire ce qui s’est réellement passé» indique-t-il.

Au cours de cette rencontre, Sidi Diallo a précisé qu’il y’a d’autres cas qui sont dans les oubliettes « il y’a trois autres cas notamment la disparition de Chérif Diallo, son cas est pire on n’arrive pas à faire le deuil car pour nous il est porté disparu, il faut qu’on permettre à la famille de s’orienter. Il y’a l’Eco 3 de Matam où Des journalistes ont été battus il y’a de cela plus d’un an. Ce sont les victimes qui se sont prises en charge. Le dernier cas, c’est l’accident d’abdoulaye Bah de Guineenews, l’accident n’est pas tombé du ciel, on voit un véhicule bien préparé» notifie-t-il. Sidi Diallo annonce qu’une commission mixte composée des membres sppg, des associations de presse et des parents des victimes sera mise en place pour aller voir les autorités compétentes pour savoir qu’est-ce qui bloque la suite de ces dossiers.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :