“Alpha Condé, Une certaine idée de la Guinée”, c’est l’intitulé du dernier bouquin d’Alpha Condé

Alpha Condé revient sur son parcours de la Sorbonne, de la maison centrale, et son combaht au sein de la Feanf

Cette œuvre littéraire a été dédicacée jeudi, 25 juillet 2019 à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry. La cérémonie la connu la présence des membres du gouvernement, représentants d’institutions nationales et internationales, et personnalités du monde littéraire guinéen.

Ce livre de 130 pages est préfacé par Albert Bourgi, un autre ami du Président Alpha Condé et publié aux éditions Favre-La Revue.

Le livre comprend trois parties: les années ardentes, les années de braise et les années d’espoir.

Réalisée par le journaliste François Soudan, dans ce livre fait d’interviews, le Chef de l’Etat revient sur son parcours de la Sorbonne au Palais Sékhoutoureya, en passant par la maison centrale de Coronthie et son combat au sein de la Fédération des Etudiants Noirs d’Afrique (FEANF).

A la fois témoin et acteur de son temps, Alpha Condé, selon l’auteur du livre, a une certaine idée de la Guinée et de son destin, qu’il fait découvrir dans cet ouvrage.

Présentant le livre, Tibou Kamara, ministre d’État, ministre de l’Industrie et des PME, conseiller spécial du Président de la République explique : «Dans un combat politique, surtout dans le contexte où il l’a mené, où l’opposition était encore très difficile dans le pays parce qu’on était à une phase de démocratie naissante, mener un combat politique était un chemin parsemé d’embûches et d’énormément de difficultés notamment la plus difficile d’entre elles qui est la prison qu’il a connue. Ce sont des années de doutes, d’interrogation, d’incertitude. Ce sont ces années qui n’ont pas été faciles dans le combat qu’il menait.

Ses années de braise traduisent des années d’expérience, d’épreuves de savoir et de savoir-faire, pendant lesquelles il a également appris davantage, la vertu de la patience qui est l’une de ses qualités essentielles.

Les années d’espoir c’est son avènement à la tête de l’État après une longue histoire politique. De nombreuses années d’un combat que chacun de nous a suivi. Les années d’espoir c’est de voir enfin ce combat aboutir à son accession à la magistrature suprême »,dit-il.

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :