Aliou Bah sur la coopération des partis de l’opposition : « Il faut se réorganiser pour davantage lutter»

Le président du mouvement démocratique libéral (MODEL) s’est exprimé ce Mercredi sur les discussions engagées par quelques partis politiques de l’opposition sur une éventuelle coopération. Il s’agit entre autre de lANAD de Cellou Dalein Diallo, de l’UFR de Sidya Touré, du PEDN, de Lansana Kouyaté et du MODEL de Aliou Bah.

«Il s’agit des entités qui partagent le même souci c’est à dire celui qui consiste à dire qu’il ne faut pas rester les bras croisés tandis que notre pays est en train de s’engouffrer davantage compte tenu de la situation que chacun de nous connait et que chacun de nous est en train de vivre. Il faut donc se réorganiser pour davantage lutter parce qu’il s’est avéré que seule la lutte peut permettre d’obtenir des résultats», dit Aliou Bah.

« Nous sommes des acteurs politiques qui sommes autorisés d’exercer nos activités politiques ici. C’est pourquoi ces entités qui lisent ensemble de la même manière la situation et qui ont des points de convergence en matière d’objectifs se sont réunis en l’occurrence l’aile politique du FNDC qui est composé de certains partis politiques qui n’ont pas décidé de quitter, le PEDN, L’ UFR. Le MODEL que je dirige a décidé d’ouvrir des discussions sur la base d’une facilitation qui a été organisée par des Guinéens et bien entendu des discussions ont été ouvertes avec l’ANAD à travers le président de l’UFDG. Nous avons évalué la situation ensemble et nous avons décidé de travailler ensemble pour faire en sorte que les forces politiques se réorganisent et qu’on essaie de continuer la bataille parce que le défi démocratique nous interpelle. Nous avons créé des partis politiques pour cela. Il ne s’agit pas d’une alliance politique encore moins une alliance électorale », a-t-il laissé entendre chez nos confrères de Fim Guinée.

Hady MINTHE

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :