Affaire Ismael Conde et la PME étoile émergente : Y’a-t-il une main noire derrière ?

Le 07 novembre 2019, un de personnes à leur tête Mr Kabinet Conde, le grand frère de Ismael Conde, 1er vice-maire de la commune de Matam , NFa Amadou un cousin de Ismael Conde, M’Ballou Amadou CAMARA, Sekou Kaba tous les deux directeurs général et coordinateur de la société Étoile émergente se sont présentés au bureau du 1er vice-maire de la commune de Matam dans le but de démarcher un marché de nettoyage.

Selon Ismael Conde , il leurs ai répondu de faire la demande auprès du Maire de Matam pour obtenir une autorisation d’exercer le métier de collecteur d’ordures dans la commune de de Matam.Le dossier a été transmis au DMR ( Directeur des micros réalisations) de la commune de Matam.
Avec la présence de  son grand frère parmi l’équipe, Ismael Conde,  1er vice maire de la commune de Matam a plaidé auprès du DMR pour faciliter l’obtention de l’autorisation de la PME.A rappeler que la commune de Matam dispose plus d’une centaine de PME qui œuvrent dans ce domaine.
Deux semaines après le DMR a établi un contrat non contraignant entre la PME et la commune de Matam. Une sorte de délégation de service public à l’instar des autres PME œuvrant dans la commune de Matam. Dans le contrat, il est écrit qu’ en aucun moment  la commune peut être responsable des relations contractuelles entre la PME et ses abonnés ainsi que leurs salariés.

Ismael Conde a orienté la PME dans le secteur de balayage des devantures des boutiques qui longent de la banque populaire Maroco-Guinee de Madina  jusqu’au carrefour Moussoudougou sur la route Niger. Ismael Conde a mis à la disposition de la PME des agents du service de salubrité de la commune de Matam pour les aider à recenser les boutiques concernées . Au total plus de 643 boutiques ont été recensées. Ismael Conde a doté la PME des équipements de nettoyage comme les brouettes, les râteaux, les pelles et de ballais octroyés par la Banque populaire Maroco- Guinéea à la Commune de Matam. Ismael  Conde a mis à la disposition de la PME des agents  de la police verte pour les aider à faire le recensement, les abonnements et le recouvrement.

Le 1er décembre 2019, la PME a démarré ses activités et a recruté plus de 40 femmes et hommes balayeurs et équipiers. Le 22 décembre 2019, Ismael Conde s’envolait pour la France pour passer les fêtes de fin d’année à côté des siens.
Au début du mois de  Janvier, Sekou Kaba a eu un entretien avec Ismael Conde depuis Paris . Dans cet entretien Sekou Kaba expliquait à Ismael Conde les difficultés qu’il rencontre dans le recouvrement des factures des abonnés. Ismael Conde a conseillé Sekou Kaba de faire intervenir les agents de police verte pour obliger les commerçants à s’acquitter.

A la fin du mois de Janvier,  la société Étoile émergente était dans le rouge dû au refus de paiement des factures par les  commerçants et les menaces des employés qui réclamaient  leur salaire.

Ismael Conde revient de Paris le 30 janvier 2020. Sekou Kaba est venu le rencontrer pour lui expliquer les difficultés qu’il rencontre sur le terrain et demande l’assistance du vice maire pour payer ses salariés. Ismael Conde rappelle à Sekou Kaba les termes du contrat. Dans le contrat, il est écrit qu’en aucun cas  la commune ne peut être responsable des relations contractuelles entre la PME et les abonnés ainsi que leurs salariés. La mairie ne peut en aucun cas se substituer à la PME pour payer vos salariés expliquait Ismael Conde à Sekou Kaba. Sinon ça risque de créer une jurisprudence pour toutes les autres PME qui rencontrent les difficultés de recouvrement des abonnements.
Sekou Kaba excédé par ses salariés, invitent les femmes balayeuses à faire un sit-in devant le bureau du vice maire de Matam.
Les élus locaux prennent le dossier en main et demande à Sekou Kaba d’envoyer les documents contractuels qui les lient à Ismael Conde .
Sekou Kaba disparaît et ne fait plus aucun signe.

5 mois après nous apprenons l’arrestation de Ismael Conde, 1er vice de Matam poursuivi par Sekou Kaba d’escroqueries et d’abus de confiance

Il faut rappeler que ce dossier était suivi de près par certains élus du RPG de Matam à savoir Oumar Rolan CAMARA et Petit Kaba détenteur d’un bar café à la devanture de la commune De Matam. Justement le parrain de petit  Kaba dans le RPG n’est autre que Mbany Sangare, secrétaire National de la jeunesse du RPG qui est lui-même le grand frère  du Procureur  Sangare du tribunal de 1ère instance de Mafanco.

A rappeler que la femme du Petit fait partie des femmes balayeuses recrutées par la PME Etoile  émergente.

Affaire à suivre ….

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :