Aboubacar Camara (URTELGUI) : « Il faut prendre la situation de Djoma comme une femme enceinte»

La descente musclée des agents de forces spéciales dans les locaux du groupe Djoma Média n’a pas laissé indifférent le président de l’URTELGUI. Interrogé chez nos confrères de Fim FM, Aboubacar Camara estime qu’il ne faut   pas confondre la situation de Bill Gates et celle de la radio.

« Nous savons que Djoma appartient à monsieur Sylla Bill Gates qui en est le PDG, mais il faut prendre la situation de Djoma comme une femme enceinte qui peut être amenée à être en porte-à-faux à un moment donné avec la loi», a-t-il dit avant de préciser:

« Lorsque cette femme enceinte est en porte-à-faux avec la loi et qu’elle est épinglée par les juridictions du Pays, condamnée je veux dire, elle peut aller en prison. Aussitôt si l’enfant est dans le ventre, l’enfant est obligé par mouvement d’ensemble d’aller en prison avec sa maman, mais lorsque l’enfant vient au monde aucune juridiction ne peut dire puisque la maman est en prison l’enfant doit être emprisonné. Monsieur Kabinet Sylla était aux affaires, a géré ce pays avec l’ancien régime nous sommes d’accord, Djoma est un média légalement constitué en république de Guinée, en aucune manière, en aucun moment on doit faire l’amalgame entre ces deux entités», a réagi savoir Aboubacar Camara.

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :