3ème mandat : Après la prise d’acte d’Alpha Condé, une nouvelle alliance se fait entendre

Dans le combat contre le 3ème mandat, une nouvelle alliance se met sur le terrain. Il s’agit de l’ Alliance Démocratie de Guinée ( ADG). Ses membres ont animé une première conférence , ce samedi 08 août, à la maison commune des journalistes. Ils ont pour but de promouvoir et d’instaurer l’alternance démocratique en Guinée.
Selon cette alliance, par la voix de son président, Guillaume Hawing, sans alternance, il n y a pas de véritable démocratie.

” L’objectif de l’ Alliances Démocratique de Guinée est de prouver aux guinéens que l’alternance est le seuil de la démocratie . Et quand il n’y a pas d’alternance en politique croyez que la démocratie n’existe pas . Cela peut être une soi-disante démocratie et la non vraie démocratie. Il faut accepter l’alternance . Mais très malheureument ceux qui sont devant nous, piétinent et assassinent la démocratie. Voilà pourquoi l’ ADG dit non sans embage , ni hésitations, à un éventuel 3ème mandat. Nous nous opposons fermement et nous ferons la politique autrement”, a déclaré le président de l’ADG.

Cette sortie médiatique de l’ADG fait suite à la prise d’acte du président Alpha Condé lors de la convention nationale de son parti.

“Nous avons notre façon de faire comprendre à ce monsieur qui a dit: je prends acte. Nous aussi, nous disons que nous prenons acte pour sa prise d’acte. Et nous sommes prêt à lui répondre sur sa prise de position. Toutes les voix possible , sociales verrouillent une admission d’un éventuel 3ème mandat du professeur Alpha Condé”, rétorque Guillaume Hawing.

L’ ADG compte faire partir de cette génération qui, un jour, ira voir un ancien président de la République.

“Il faut que nous comprenions que quand nous épousons la démocratie, nous devrions continuer avec elle enla respecter dans tous les contours . Mais si nous voulons outrepasser, nous croyons que c’est normal. Quelqu’un a même siganalé que s’il faut violenter pour que la démocratie soit respecté, alors faites-le”, a-t-il rappelé.

Aly Badara Touré

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :