350 militants de l’UFDG en prison : Le ministère de la justice s’inscrit en faux (Communiqué)

Dans un communiqué rendu publique ce lundi 19 juillet, le ministère de la justice s’est inscrit en faux contre la déclaration de maître Abdoulaye Keita,  qui a évoqué sur les ondes de la radio France international qu’il existe plus de 350 militants de l’union des forces démocratiques de Guinée, dans les prisons de la Guinée.  

Le ministère de la justice a profité de cette occasion pour informer l’opinion nationale et internationale que des poursuites engagées par différents parquets de la république visent des citoyens en conflits avec la loi.

Ci-dessous la copie du communiqué :

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :