Voici le taux de croissance prévu par le gouvernement de Mamady Youla pour 2017

In Accueil, Economie

15540499_804706546337532_1083392259_oLes députés ont adopté ce mardi 13 décembre 2016 à l’assemblée Nationale, à la majorité des députés présents, la loi de finance initiale pour l’année 2017, qui se chiffre à plus 15 mille milliards de francs guinéens. Cette recette permettra aux ministres de procéder aux projets envisagés pour la nouvelle année. Hormis le groupe des libéraux-démocrates piloté par Dr Oussou Fofana, les autres groupes parlementaires à savoir l’alliance républicaine et celui de la mouvance ont voté favorablement à la loi des finances initiale 2017. « Le montant se chiffre à 15mille milliards 222 GNF. Comprenant 12 905 milliards de recette intérieure et 2 317 milliards de dons, contre 13 784 en 2016 soit une augmentation de 1 437 milliards, » annonce le rapporteur général Alpha Mamadou Diallo. Cette somme aura pour objet selon le rapporteur « de réaliser un taux de croissance du PIB de 4,06% contre une projection de 4% dans la loi des finances initiale 2016. Maintenir le taux de réserve de change à trois mois d’importation, stabiliser le taux de change à 9 507 le dollar et 10 691 l’euro tout en réduisant la prime de change entre les marchés officiels et parallèles, avoir un niveau de dépense de 15,08% du PIB, un niveau de dépense en capital de 7,29%…. » Énumère-t-il. Cependant, des défis majeurs sont à soulever, c’est pourquoi l’Assemblée Nationale recommande au gouvernement « le recrutement d’un opérateur technique de surveillance des flux de communication, permettant de prélever le volume des services voix SMS et data, pour toutes les catégories hold not off not sortant et entrant, international entrant, international sortant et pour tout autre. Au ministre des finances de procéder aux taxes sur les produits toxiques, taxe à la pollution et dégradation et autres amandes et pénalités sur les produits dangereux et polluant de l’atmosphère. D’envisager la construction d’un laboratoire géologique de standard international… » Mentionne Alpha Mamadou Diallo. D’autres recommandations ont été faites notamment, la dégradation des routes et sur l’énergie et l’hydraulique. Hassatou Lamarana Bah / 623 12 52 03 infos@kalenews.org

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE