UFDG – Victoire de Bah Oury : les avocats d’Elhadj Cellou Dalein comptent poursuivre la bataille judiciaire

0
870

Comme on vous l’annonçait dans l’un de nos articles, le procès de Bah Oury sur son exclusion à l’UFDG a pris fin ce vendredi 3 mars 2017 au TPI de Dixinn. Le verdict final précise que Bah Oury reste maintenu au sein de ce principal parti de l’opposition. Pour la partie civile, c’est une victoire tandis que la défense entend relever appel à cette décision.

C’est aux environs de 12h GMT, que le juge Ibrahima Kalil Diakité au TPI de Dixinn a donné le verdict final sur l’exclusion de Bah Oury au sein de l’UFDG. La sentence précise que le vice-Président reste maintenu au sein du principal parti d’opposition.

Le chargé de communication de Bah Oury annonce avec une joie intense que l’heure de la réforme du parti a sonné : « c’est une date historique parce que l’espoir est permis dans ce pays à nouveau. La rénovation par rapport à la justice est effective dans ce pays. Nous ferons en sorte que l’UFDG puisse être rénovée en profondeur, car le parti comme vous le constatez il y’a eu plus de trois exclusions. Quand on va arriver à nouveau, on verra ce qu’il y’aura lieu de faire, le cap qui est fixé déjà c’est la réforme de l’UFDG » entonne Mohamed Lamine Keïta chargé de communication de l’UFDG France et membre de la cellule de communication de Bah Oury.

L’avocat de M. Bah Oury à son tour, se dit satisfait de la justice guinéenne : « cette décision a permis de redorer le blason de la justice. Ce magistrat est rentré dans l’histoire des annales judiciaires. Cette décision permettra à la justice de rétablir sa crédibilité, vis-à-vis des justiciables guinéens mais aussi des justiciables étrangers » affirme maitre Thierno Amadou Diallo.

Cependant, les avocats à la défense ne baissent pas les bras, ils se disent prêt à relever appel à cette décision : « nous allons formellement relever appel de cette décision qui est une décision unique. J’appelle cela une bizarrerie jurisprudentielle, il vous souviendra que pour les mêmes règles et principes de l’UFDG, M. Mamadou Barry a été exclu, le même juge dans les mêmes circonstances aujourd’hui M. Bah Oury est reçu. Cette décision est un mal jugé par excellence » dénonce maitre Aboubacar Sylla avocat d’El hadj Cellou Dalein Diallo.

Quel avenir pour le principal parti de l’Opposition, quand on sait qu’il y’a deux camps qui se disent plus légitime à l’UFDG lors des prises de décisions ?

 

Hassatou Lamarana Bah

+224 623 125 203

kalenewsorg@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*