Urgence à Dar-Es-Salam, l’autre danger !

0
802

Une semaine après le drame qui a eu lieu à Dar-Es-Salam, en haute banlieue de Conakry, faisant une dizaine de morts et des dégâts matériels importants, les riverains ne sont toujours pas en sécurité. L’autre souci, l’envahissement prochain des habitations environnantes par les eaux usées.

Sur les lieux depuis plusieurs jours, les jeunes de cette localité s’unissent pour faire creuser un passage aux eaux usées provenant de la montagne d’ordures.

« Jusqu’à présent les ordures empêchent les gens. Les eaux usées quittent au niveau du compost et viennent trouver les riverains. Si ça continue comme ça, ça risque de gâter toutes les maisons environnantes. » Alerte Mamadou Yaya Diallo habitant de Dar-Es-Salam2.

Les citoyens de ce quartier sont toujours exposés au risque d’un autre éboulement qui pourrait faire des victimes, c’est pourquoi M. Diallo lance un appel au gouvernement.

« Nous voulons que le gouvernement nous aide le plus vite possible à enlever ces ordures, au risque d’un nouveau drame. Nous aider à faire aussi un caniveau pour le passage de ces eaux usées.» Lance-t-il.

Mis à part le cas d’un nouvel éboulement, la santé de ces riverains serait en danger selon les spécialistes. Pendant qu’ils (les jeunes de Dar-es-salam, ndlr) se tracassent à évacuer ces eaux usées, ils n’ont aucune protection. A cette allure, ils peuvent contracter des maladies de tout genre.

Hassatou Lamarana Bah / 623 12 52 03

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*